Epididymite aiguë : Évolution

1

Evolution de la maladie 

Elle est habituellement favorable si le traitement est bien conduit.
Dans 25 % des cas, il existe la persistance d'une gêne dans les semaines suivant le traitement.

Complications de la maladie 

Elles s'observent lorsque le diagnostic est tardif ou si le traitement n'est pas bien adapté.

- abcès voire nécrose purulente avec parfois une fistulisation cutanée pouvant évoluer vers une gangrène secondaire
- récidive précoce
- épididymite chronique
- orchite xanthogranulomateuse : affection bénigne et rare du testicule.
- à long terme, une orchiépididymite peut entraîner une hypofertilité voire une stérilité secondaire par obstruction de l'épididyme ou du canal déférent

Aucun commentaire pour "Epididymite aiguë"

Commentez l'article "Epididymite aiguë"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.