Epicondylite (ou tennis elbow) : Symptômes

Symptômes 

Les symptômes de l'épicondylite sont :

  • La douleur se caractérise par son apparition au mouvement de supination (mouvement de vissage), ou d'extension violente du poignet quand la main est en position de pronation (elle saisit quelque chose paume vers le bas). Les mouvements de rotation de l'avant-bras de l'extérieur vers l'intérieur, ou de l'intérieur vers l'extérieur, provoquent une douleur généralement violente.
  • Les douleurs sont localisées à la face externe du coude (au niveau du creux « du coude) qui apparaît quand le bras est tendu. Celles-ci sont susceptibles d'irradier vers la main (plus précisément vers l'avant-bras) et quelquefois vers l'épaule.
  • Ces douleurs sont exacerbées (augmentées) par les mouvements de rotation de l'avant-bras surtout quand ce mouvement est contrarié (l'observateur qu'il soit médecin, ostéopathe, méso-thérapeute, kinésithérapeute, empêche la rotation de l'avant-bras de l'extérieur vers l'intérieur, ou de l'intérieur vers l'extérieur).

Physiopathologie 

L'épicondylite vraie, c'est-à-dire liée à une inflammation des gaines et des tendons d'insertion sur le périoste, est due à une surcharge de travail des muscles s'insérant sur l'épicondyle.

Cette compression peut avoir lieu :

  • Soit au niveau du rachis cervical (colonne vertébrale correspondant au cou).
  • Soit au niveau de l'articulation entre le radius et l'humérus.

Diagnostic différentiel 

  • L'épicondylite ne doit pas être confondue avec l'épicondylalgie (douleur de l'épicondyle) due à une radiculopathie (atteinte de la racine nerveuse du nerf du territoire innervant le coude) le plus souvent liée à une compression du nerf radial. 
  • L'épitrochléite appelée également coude du joueur de golf ressemble à s'y méprendre à l'épicondylite du joueur de tennis, mais s'en différencie par sa symptomatologie.

Aucun commentaire pour "Epicondylite (ou tennis elbow)"

Commentez l'article "Epicondylite (ou tennis elbow)"