Entérocolite nécrosante du nouveau-né : Symptômes

Symptômes 

Les symptômes d'entérocolite nécrosante sont :

  • Un iléus.
  • Des ballonnements abdominaux.
  • Des vomissements.
  • Des selles liquides quelquefois contenant du sang.

 

Physiopathologie 

Généralement les gastro-entérologues spécialisés en pédiatrie, retrouvent des lésions ischémiques qui empêchent la production de mucus, c'est-à-dire de glaires qui protègent la muqueuse de l'intestin.

Une ischémie est par définition une diminution, voire un arrêt d'apport en oxygène par l'intermédiaire du sang. Dès ce moment-là, on assiste à l'invasion de bactéries essentiellement par clostridium perfringes, klebsiella, colibacille, staphylocoque, ou d'autres bactéries. Les germes finissent par pénétrer dans la paroi de l'intestin où ils sécrètent de l'hydrogène qui s'accumule, produisant une pneumopathie intestinale (présence de gaz dans les intestins) qui est visible sur les radiographies.

Les lésions sont susceptibles d'apparaître chez les enfants nourris avec des préparations lactées (hypertoniques), ou ayant reçu une alimentation parentérale par des solutés hypertoniques (mal adaptée à l'enfant). La maladie est susceptible de concerner plusieurs prématurés dans un service de néo natologie.

 

Aucun commentaire pour "Entérocolite nécrosante du nouveau-né"

Commentez l'article "Entérocolite nécrosante du nouveau-né"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.