Endovaginal : Examen médical

1

Technique médicale 

La rééducation endovaginale s’effectue pendant la période du post-partum (après l’accouchement), après obtention de la cicatrisation totale des tissus qui ont souffert (relâchement) pendant la grossesse, et lors de l’accouchement.

Une des méthodes de rééducation utilise un appareil de forme oblongue, que l’on place à l’intérieur du vagin, et qui est relié à une source électrique de bas voltage.

Une fois sous-tension (le courant électrique passe), l’appareil transmet des petits stimulis, plus désagréables que douloureux qui sont ressentis par la patiente comme des picotements.

La deuxième phase de la séance de rééducation, consiste à contracter le plus possible les parois du vagin. Grâce à l’appareil placé à l’intérieur de la cavité vaginale, les contractions vaginales se traduisent sur un écran de contrôle sous forme de petites fenêtres lumineuses alignées, qu’il est nécessaire d’allumer en totalité. Le nombre de petits points lumineux ainsi dessinés sur l’écran indique la «force» de la contraction du vagin.

Le but final de cette rééducation est de tonifier le vagin, et tout particulièrement les muscles en rapport avec cette zone du bassin (plancher périnéal).

Aucun commentaire pour "Endovaginal"

Commentez l'article "Endovaginal"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.