Encoprésie de l'enfant

Grec : en : dans, et koprein : jeter des ordures.

Définition 

L'encoprésie est la défécation involontaire, ou l'incontinence (impossibilité de retenir) des selles, dont l'origine est fonctionnelle (due à un défaut de fonctionnement d’un organe, donc qui n'est pas due à une lésion).

Plus précisément, il s'agit d'une défécation involontaire à l'intérieur de la culotte chez un enfant de plus de 3 ans, de sexe masculin le plus souvent. Ce phénomène a lieu quotidiennement.

Épidémiologie 

La fréquence de l'encoprésie est d'environ :

  • 3% à l'âge de 4 ans.
  • 2% à l'âge de 8 ans.

 

Anatomie 

Le sphincter de l'anus est un assemblage de fibres musculaires lisses (fibres musculaires autonomes dont le fonctionnement est sous les ordres du système nerveux végétatif), ou striées (fibres musculaires sous le contrôle du système nerveux de la volonté), contrôlant l’ouverture de l’orifice naturel de l’anus. L’anus est la fin du tube digestif permettant la sortie des excréments. Chez l’homme, il est constitué par deux sphincters qui agissent sur sa fermeture. 

Le sphincter de l’anus est situé dans le périnée, constitué de plusieurs couches musculaires que l’on appelle des plans.

  • Le plan musculaire le plus profond est constitué par le muscle releveur de l’anus, et les muscles ischiococcygiens.
  • Le plan musculaire moyen, est constitué par le muscle transverse profond.
  • Le plan superficiel est constitué par le sphincter de l’anus, et les muscles transverses superficiels, bulbos et ischiocaverneux, constricteurs de la vulve chez la femme.

Forum : discussions concernant "Encoprésie de l'enfant"

  • encoprésie de l'enfant ... de l'aide mon fils de 4ans et demi souffre aparament d'encoprésie (on nous à dit le non de cette maladie lors d'un séjour à ...
  • Encoprésie de l'enfant. ... qu'il s'agit d'un problème "psychologique" !... C'est un enfant très gentil, il sait ce qu'il veut, qui travaille normalement à ...
  • Encoprésie à 8 ans ... et donné une pommade à passer dans l'anus". L'enfant porte des couches. Hier, il a été la risée de camarades de classe. De ... au niveau médical. Est-il possible de souffrir d'encoprésie à la suite d'une chute ? Qu'est ce qui pourrait avoir été lésé ...
  • encoprésie ... Bonjour, J'ai une petite fille de 4 qui souffre d'encoprésie. Elle est actuellement sous traitement d'Importal a raison de 5 ... des témoignages de parents ayant le meme souci avec leur enfant car je culpabilise beaucoup. Merci par avance pour vos réponses. ...
  • est ce de l'encoprésie? svp aidez moi qqun ... promet plein de truc mais ca marche pas,svp si vous avec un enfant qui a le meme bobo,envoyez moi un mail svp je suis a bout de nerfs et ...
Lancez une discussion sur le forum

7 commentaires pour "Encoprésie de l'enfant"

Portrait de Na06
J'aime 0

Bonjour je suis maman d une petite fille âgée de 10 ans qui est encopresique depuis l age de 3 ans depuis tte ces années c du movicol forlax des séjours à l hopital pour des lavements mais elle refuse de prendre movicol ou forlax disant que c pas bon et elle met plus d une heure pour le boire je suis à bout de patience alors je finis par laisser tomber ce sont chaque soir des discussions incessantes à lui expliquer que c pour son bien mais rien y fait y a t il une solution ?je ne sais plus comment aider ma fille

Portrait de helenehervemaeleydan
J'aime 0

bonjour,
Je suis triste pour vous et votre fille. Est-elle suivie par un psy? Mon fils a bientôt 7 ans et est encoprésique depuis toujours en fait. Cela s'améliore avec le temps mais cela perdure. Il y a des hauts et des bas (lorqu'il est fatigué, énervé...). Elle a l'air d'avoir du caractère votre fille. Je ne peux pas vous donner de conseil car je ne connais pas votre situation, mais si vous voulez échanger n'hésitez pas . Bon courage! à bientôt j'espère.

Portrait de helenehervemaeleydan
J'aime 0

bonjour,
Je suis triste pour vous et votre fille. Est-elle suivie par un psy? Mon fils a bientôt 7 ans et est encoprésique depuis toujours en fait. Cela s'améliore avec le temps mais cela perdure. Il y a des hauts et des bas (lorqu'il est fatigué, énervé...). Elle a l'air d'avoir du caractère votre fille. Je ne peux pas vous donner de conseil car je ne connais pas votre situation, mais si vous voulez échanger n'hésitez pas . Bon courage! à bientôt j'espère.

Portrait de moncelier karen
J'aime 0

le forlax peus donner des spasme moi jai arreter il a 10 ans et commence a aller au toilette javais tous essayer sauf un démagnétiseuret sa a marcher et boire beaucoup d'eau

Portrait de moncelier karen
J'aime 0

le forlax peus donner des spasme moi jai arreter il a 10 ans et commence a aller au toilette javais tous essayer sauf un démagnétiseuret sa a marcher et boire beaucoup d'eau

Portrait de Geraud Agrapart
J'aime 0

Encroprésie : comment nous en avons fini avec ce problème
Bonjour,
Voilà, ma fille a 5 ans et demi. Depuis plusieurs jours (une dizaine), il semble que nous en ayons enfin fini avec ce problème d’encoprésie. Je ne sais pas combien de temps cela va durer mais il semble que nous soyons quand même bien partis
Je souhaitais faire partager notre expérience avec d’autres parents car nous en avons tous beaucoup souffert et nous espérons que nos conseils pourront aider d’autres parents ou enfants
1. Comment cela a commencé
En fait difficile de savoir quelle a été la raison principale qui a fait que notre fille a décidé de se retenir de faire caca car les causes sont sans doute multiples : un caractère assez dur, des constipations énormes quand elle était bébé, trop de pression de la famille pour qu’elle aille aux toilettes, l’arrivée du petit frère…
2. Les symptômes
C’est simple, notre fille se retient de faire caca pendant des jours jusqu’au moment où elle n’en peut plus et elle fini par salir sa culotte plusieurs fois pas jour. De ce que nous avons compris, un fécalome dur se forme et seules des selles très liquides sortent sans que l’enfant puisse se retenir.
Avec le temps elle perd même progressivement l’envie d’aller aux toilettes et devient de moins en moins maître de ce qu’il se passe. Elle est sale 4 parfois 5 fois par jour
3. Notre réaction
Nous avons absolument tout essayé : les récompenses, les punitions, les comparaisons avec son frère qui est devenu propre, etc … rien n’y change et finalement la situation ne fait que s’empirer, de plus avec nos changements de stratégie et de ligne directrice, notre fille devait parfois être un peu perdue. La situation avec l’école n’est pas non plus facile, d’une part avec certains enfants mais aussi avec l’encadrement. Heureusement ils ont été très compréhensifs et ont accepté de nous aider bien que cela génère du travail complémentaire
4. Comment cela s’est réglé
Le virage s’est opéré le jour où nous avons compris que notre fille était la première à souffrir de ce problème et que le punir ou la gronder ne faisait que l’isoler encore plus.
En fait il y a plusieurs éléments à prendre en compte par ordre de priorité pour nous :
- Si l’enfant est sale depuis plusieurs mois, il est évident qu’il a un fécalome et que techniquement il n’a AUCUN moyen de redevenir propre. Il est incapable d’évacuer tout seul à ce stade
Il est donc malheureusement indispensable de procéder à un moment ou à un autre à un lavement. Je ne parle pas des petites poires type Microlax mais bien d’un lavement plus complet via des poires plus grosses (fleet par exemple). Suite à cela les résultats peuvent être impressionnants et parfois immédiats. Cela peut se faire en milieu hospitalier mais je le déconseille du à l’effet traumatique sur l’enfant. Il vaut mieux le faire « tranquillement » à la maison avec des produits prescrits par votre médecin. A faire tout de même rarement (nous en avons fait 3 sur 3 mois en tout et pour tout)
- Démontrer chaque jour à l’enfant qu’ensemble nous allons régler ce problème. Ne pas se mettre en opposition face à l’enfant mais bien en support. Surtout éviter les brimades et les punitions qui ne font qu’empirer. Marquer chaque victoire ou progrès avec des stickers, des images par exemple sur un tableau (sur le volet de la propreté mais sur tout ce qui lui permettra de reprendre confiance)
- Bien donner chaque jour du « forlax » qui permet à l’enfant d’avoir des selles molles et éviter en plus des problèmes de constipation
- Pour mettre toutes les chances de notre coté, nous avons également fait suivre notre enfant par une psychologue, je ne sais pas jusqu’où ça a aidé mais ça ne peut pas nuire. Attention toutefois la première que nous avions rencontrée était visiblement incompétente et nous en savions plus qu’elle sur ce problème … Celle que nous avions depuis 3 mois travaille sur la remise en confiance.
- Bien mettre l’enfant tous les jours sur les toilettes même 5 minutes, cela doit devenir un rituel. Il faut être patient, compréhensif et tenir le coup …
- Il y a peut être eu aussi quelques éléments non calculés qui ont du aidé : l’arrivé de son nouveau lit « de grande » et l’arrivée dans quelques semaines d’une nouvelle petite sœur qu’elle attend cette fois avec impatience
Voilà, donc depuis 10 jours notre fille est fière d’aller aux toilettes tous les jours. Elle y courre même le soir. Elle est très heureuse, on le sent. Nous avons jeté ses anciennes culottes et avons acheté des nouvelles culottes « Disney » pour marquer le coup et tourner définitivement cette page …

achat @ agrapart.net

Portrait de Madorem
J'aime 0

Bonjour,
Merci pour ces précieux conseils

Commentez l'article "Encoprésie de l'enfant"