Encéphalite primitive virus : Examen médical

1

Examen médical 

Les examens complémentaires habituellement utilisés en neurologie à savoir l'I.R.M. et le scanner, en ce qui concerne les encéphalites virales primitives, ne sont pas d'un apport très intéressant.

Néanmoins, quand il s'agit d'une encéphalite herpétique, l'I.R.M. et le scanner peuvent mettre en évidence une atteinte des lobes temporaux.

Parfois quelques lésions diffuses du cortex ou des lésions focales sont également mises en évidence dans certaines encéphalites.

Consultation médecin 

  • Raideur de la nuque correspondant au syndrome méningé.
  • État confusionnel.

L'examen neurologique montre un polymorphisme (symptômes très variables d'un individu à l'autre) se caractérisant par la présence de  troubles moteurs (pour les spécialistes de type pyramidal ou extrapyramidal).

S'il existe une atteinte de la moelle épinière (forme médullaire) les patients peuvent présenter une paralysie flasque avec déficits de fonctionnement des sphincters.

Analyses médicales 

L'analyse de sang et plus précisément l'hémogramme montre la présence d'une :

  • Leucopénie (baisse du nombre des globules blancs dans le sang).
  • Ou au contraire une hyperleucocytose modérée (élévation du nombre des globules blancs).

La ponction lombaire ramène un liquide riche en protéines (hyperprotéinorachie). Cette hyperprotéinorachie modérée concerne essentiellement les immunoglobulines G. D'autre part la pression du liquide céphalo-rachidien est élevée et le nombre de leucocytes, tout au moins au début, est élevé également. Cette élévation concerne ensuite le nombre de lymphocytes. Toujours dans le liquide céphalo-rachidien, le taux de glucose normal. Enfin, pour mettre évidence un virus à l'intérieur du liquide céphalo-rachidien la technique de la réaction de polymérisation en chaîne (PCR) est utilisée avec efficacité.

La mise en évidence des anticorps contre les virus spécifiques dans le sérum est possible durant la phase aiguë et durant la convalescence.

La recherche du virus lui-même dans le sang en ce qui concerne les arbovirus et les entérovirus est possible. En cas de suspicion des oreillons il nécessaire d'effectuer des frottis de gorge. À l'intérieur du liquide céphalo-rachidien il est possible de mettre évidence le virus E.C.H.O, le virus des oreillons, celui de l'herpès et le virus Coxsackie.

1 commentaire pour "Encéphalite primitive virus"

Portrait de Sandrouch
J'aime 0

Ma fille de 18 mois avait contractée une encéphalite très grave. Après 18 mois d un long combat elle fera sa rentree a l école maternelle mardi. Si question n hésitez pas

Commentez l'article "Encéphalite primitive virus"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.