Encéphalite japonaise : Symptômes

1

Symptômes 

Les symptômes de l'encéphalite japonaise sont :

  • Ils sont comparables à ceux de l’encéphalite américaine de St Louis.
  • La période d'incubation est de 5 à 15 jours.
  • Frissons chez environ 90 % des patients.
  • Apparition d’un syndrome démentiel chez environ trois-quarts des patients dans un délai de 3 à 4 jours.
  • Méningite.
  • Céphalées (maux de tête).
  • Hyperthermie (fièvre importante).
  • Apparition de parésies (du grec parésis, faiblesse : ce terme à ne pas confondre avec paresthésie, traduit une paralysie légère consistant en une diminution des possibilités de contraction des muscles). Celles-ci prédominent aux membres supérieurs, mais disparaissent au fur et à mesure que la température baisse.
  • Perte de poids.

Physiopathologie 

La dénomination d’encéphalite japonaise B (survenue en 1924), a été employée pour la distinguer de la maladie de Von Economo disparue en 1925 (autre variété d’encéphalite, ne laissant pas les mêmes séquelles : atteinte oculaire en particulier) qui elle, avait été appelé encéphalite de type A.

Actuellement, c’est le terme d’encéphalite japonaise (EJ) qui est employé à la place d’encéphalite japonaise B. Le virus, dont le moustique Culex tritaeniorhynchusa est le principal vecteur, a été retrouvé au Japon, en Corée, dans tout le sud-est asiatique, dans l’ile de Guam, et même en Sibérie. Ce virus, qui a maintenant pratiquement disparu au Japon, mais persiste encore en Chine où l’on retrouve environ 10 000 cas de maladie par an, entraîne une pathologie devenue problématique en Thaïlande où elle a atteint un taux de mortalité de 10 à 20 pour 100 000 habitants et par an.

Ailleurs, la maladie apparaît à la fin de l’été et au début de l’automne. Ce moustique, qui se reproduit dans les rizières, pique certains animaux (porc), mais également les oiseaux, et les hommes (accidentellement). Dans les régions endémiques, ce sont surtout les enfants de 3 à 15 ans qui sont le plus souvent atteints. Ailleurs, l’ensemble de la population est susceptible d’être touchée par cette pathologie. Néanmoins, les enfants, et les personnes âgées sont les plus souvent affectés. 

Aucun commentaire pour "Encéphalite japonaise"

Commentez l'article "Encéphalite japonaise"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.