Encéphalite japonaise : Évolution

1

Evolution de la maladie 

L’apparition d’une atteinte pulmonaire, accompagnée de sueurs et d’encombrement des bronches, est un mauvais pronostic.

Le taux de mortalité varie de 7 à 50 %, surtout chez les enfants et les personnes âgées. Les personnes qui ont présenté des troubles neurologiques, au début de la maladie, mais qui, malgré cela survivent n’ont qu’environ 80 % de chances de guérison totale.  

Les séquelles sont :

  • Un syndrome Parkinsonien.
  • Des contractures.
  • Une paralysie.
  • Une ataxie (incoordination des mouvements).
  • Des troubles du comportement.
  • Un retard mental. 

Aucun commentaire pour "Encéphalite japonaise"

Commentez l'article "Encéphalite japonaise"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.