Électromyographie : Examen médical

1

Technique médicale 

L'électromyographie a lieu au cabinet médical, quelquefois dans un service spécialisé à l'hôpital (neurophysiologie, en consultation de neurologie). Elle ne nécessite pas de préparation particulière et dure environ une demi-heure.

On distingue :

  • L'examen de détection de l'activité musculaire, qui consiste à enregistrer l'activité électrique spontanée d'un muscle, tout d'abord au repos puis au moment où le patient effectue un mouvement. Les électrodes généralement formées d'aiguilles fines sont plantées, enfoncées dans le muscle à travers la peau. Elles sont reliées à un appareil qui permet de recevoir et d'amplifier le message électrique provenant du muscle. Ce message est transcrit sur un écran puis sur un papier à travers un graphisme. Le dessin obtenu est composé d'une succession de petites ondes en forme de pointe dont chacune représente la contraction d'une unité motrice. Une unité motrice est un groupe des cellules musculaires qui commandé par une même cellule nerveuse.
  • L'examen de stimulation et de détection de l'activité musculaire, qui repose sur des principes identiques au précédent mais pour lequel on procède à la stimulation d'un nerf de façon isolée avant de passer au nerf suivant. La stimulation d'un nerf se fait à l'aide d'un bref courant électrique qui n'est pas indolore. La contraction musculaire volontaire du patient déclenche une propagation électrique sur l'ensemble de la longueur du nerf. Ensuite, cette propagation est transmise au muscle innervé par le nerf. Dès cet instant, on procède à l'enregistrement des réactions électriques qui se sont propagées et qui sont arrivées jusqu'au nerf. De cette façon, il est possible de calculer non seulement la vitesse de conduction mais également la qualité de cette conduction.

Aucun commentaire pour "Électromyographie"

Commentez l'article "Électromyographie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.