Elaïoconiose : Symptômes

1

Physiopathologie 

Le mélange huile et poussière finit (après une utilisation répétitive et maladroite, c'est-à-dire sans protection des mains), par obturer le collet (l'orifice) des glandes sudoripares (glandes sécrétant la sueur).

Un processus infectieux s'installe insidieusement provoquant l'apparition de papules et de pustules (croûtes de pus).

La lésion élémentaire porte le nom d'élaïoconiose folliculaire. Il s'agit d'une plaque noirâtre légèrement surélevée, et ressemblant à de l'acné.

Diagnostic différentiel 

Cette maladie est susceptible d'être confondue avec l'acné mais sa localisation sur les mains écarte toute erreur.

Aucun commentaire pour "Elaïoconiose"

Commentez l'article "Elaïoconiose"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.