Dopamine : Symptômes

1

Physiologie 

La dopamine est la substance jouant dans le cerveau un rôle sur le contrôle des mouvements.

Elle inhibe l'action de la prolactine

Contrairement aux autres catécholamines, la dopamine possède des capacités vasodilatatrices (augmentation du calibre des vaisseaux) au niveau des reins, de l'intestin et des coronaires.

Physiopathologie 

Les maladies liées à l’absence ou au déficit en dopamine dans ces voies nigrostriées :

La maladie de Parkinson est une affection neurologique s’accompagnant de :

  • Tremblement.
  • Diminution des mouvements.
  • D’hypertonie (rigidité dans les mouvements qui apparaissent saccadés).
  • Tremblements lents et réguliers, affectant surtout les mains et les pieds (exagérés par les émotions, et disparaissant lors des mouvements volontaires et pendant le sommeil).

Le syndrome de Parkinson provoqué par l’utilisation de neuroleptiques (médicaments exerçant une action sédative sur le système nerveux, ils sont appelés également neuroplégiques, et sont utilisés dans le traitement des psychoses (maladie mentale que le sujet ne reconnaît pas et n'accepte pas, contrairement à la névrose), caractérisées par la perte du contact avec le réel s’accompagnant d’une altération plus ou moins grave de la personnalité.

Autres articles sur le sujet "Dopamine"

Aucun commentaire pour "Dopamine"

Commentez l'article "Dopamine"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.