Dilatation des bronches : Cause

1

Cause 

  • L'inflammation est due à l'infection et à des toxines, ou une réaction immunitaire. Ces infections altèrent l'épithélium (couche de cellules recouvrant l'intérieur des bronches) et le fonctionnement normal des cils (structures ayant la forme de poils qui favorisent l'élimination des déchets s'accumulant l'intérieur des bronches) et du mucus. L'anomalie de la fonction ciliaire (mauvais fonctionnement des cils) fait partie des dyskinésies ciliaires primitives. Les cils perdent leur coordination, et leur activité de propulsion et d'élimination est diminuée. D'autre part, la présence d'enzymes (protéase) et d'autres toxines accentue la destruction des parois des bronches.Suite à ces modifications histologiques (des tissus) intervient une colonisation secondaire et une prolifération par des bactéries, et donc l'installation d'un cercle vicieux à l'origine d'une inflammation détruisant elle-même les voies aériennes qui diminuent d'autant le fonctionnement normal des bronches et tout particulièrement l'élimination (clairance) des micro-organismes pathogènes. Il existe d'autres causes non infectieuses responsables de bronchectasies, comme :
  • L'exposition à des substances toxiques qui entraînent une inflammation sévère (inhalation d'ammoniac).
  • Le déficit en alpha-1-antitrypsine (enzyme) à l'origine également d'emphysème. L'emphysème est une atteinte chronique des poumons (de survenue progressive) se caractérisant par une destruction des alvéoles pulmonaires, ce qui entraîne une distension des parois alvéolaires.
  • Quelquefois, la bronchectasie est favorisée par les maladies générales comme la mucoviscidose, une rétraction cicatricielle des bronches, une tumeur bénigne ou maligne, la présence d'un corps étranger, une malformation congénitale, une anomalie congénitale du cartilage de la trachée ou des bronches et du tissu conjonctif.
  • Enfin, il faut citer le syndrome de Young, le syndrome de Mounier-Kuhn et le syndrome de Williams-Campbell. Les germes en cause sont (liste non exhaustive) :
  • Pseudomonas aeruginosa
  • Hémophilus influenzae
  • Staphylococcus aureus
  • Klebsiella
  • Bacille tuberculeux Les mycobactéries non tuberculeuses sont également à l'origine de bronchectasies; généralement, elles sont consécutives à d'autres affections.
  • 2 commentaires pour "Dilatation des bronches"

    Portrait de Debon A
    J'aime 0

    l'article est assez pessimiste.
    j'ai 75 ans et je veux obliger mes bronches à respirer complètement
    malgré une DDB qui évolue un peu: plus de secrétion mais cela n'alerte pas mon médecin qui je me dits a des cas plus grave à traiter.
    Je suis passé à 2 cure déclive par jour.
    la 2eme vers 19 20h indispensable pour mieux dormir.
    J'ai suivi 3 cures thermales. Le bénéfice me parait insuffisant par rapport à la longueur des cures (3 semaines)

    Portrait de Mimi2000
    J'aime 0

    Ras

    Commentez l'article "Dilatation des bronches"

    Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.