Déshydratation : Cause

Cause 

La déshydratation apparaît lorsque le corps perd plus d’eau qu’il n’en reçoit. Cette eau peut être perdue à travers la transpiration, les larmes, les urines, les vomissements ou les diarrhées.
De nombreuses causes peuvent être à l’origine d’une déshydratation, de manière directe ou non. 

La transpiration 

La transpiration excessive peut être une cause de déshydratation. Elle peut être causée par la fièvre, des exercices physiques ou un travail manuel sous une forte chaleur.
Il est important dans tous les cas cités de s’hydrater régulièrement et convenablement (boire de l’eau) afin de prévenir la perte excessive d’eau. 

Les pathologies

Il n’est pas rare d’être déshydraté alors que l’on se trouve chez soi, dans une température ambiante optimale. En effet, de nombreuses pathologies peuvent occasionner une perte excessive d’eau, souvent non-détectée par la personne atteinte. On citera par exemple la gastro-entérite durant laquelle l’eau est perdue à travers les vomissements et les diarrhées. 

Cette déshydratation entraîne souvent des symptômes aggravés dans ces pathologies, d’où la nécessité de bien s’hydrater en cas de maladie

L’alcool 

Bien qu’il se présente sous forme liquide, l’alcool ne vous hydratera pas, bien au contraire. C’est un puissant diurétique, responsable d’une émission d’urine beaucoup plus importante qu’à l’accoutumée. Sa teneur élevée en sucre accentue également le phénomène de déshydratation et de sensation de soif. 

Les maux de tête qui accompagnant les lendemains de soirée sont par exemple dus à la déshydratation. Il suffit de boire une quantité suffisante d’eau pour les faire disparaître. 

Les diabètes 

Si vous êtes atteint de diabète, le risque d’être déshydraté est accru du fait de la teneur élevé en glucose (sucre) de votre sang.
Afin d’éliminer ce glucose, vos reins produisent une quantité plus importante d’urine, entraînant une déshydratation plus rapide que la moyenne.

Prévention 

Prévenir la déshydratation ne demande qu’une chose : la consommation suffisante d’eau tout au long de la journée, de manière régulière. En cas de forte chaleur, pensez à la consommer la plus fraîche possible afin de refroidir votre corps de l’intérieur et ainsi minimiser la transpiration et la perte d’eau. 

À NOTER : Lorsque la sensation de soif est là, il est « déjà trop tard », vous commencez à être déshydraté. N’attendez pas d’avoir soif pour boire, buvez régulièrement de petites quantités d’eau, toujours en fonction de votre santé, vos activités physiques, votre environnement, etc…

Il est difficile de donner une quantité d’eau à boire dans la journée par exemple, car celle-ci dépend de beaucoup de facteurs (environnement, type de personne, activités, etc…). Il est cependant important de boire plus lorsque l’on pratique une activité sportive ou lorsque l’on travaille dans un environnement chaud (au soleil à l’extérieur comme dans un hangar à l’intérieur) afin de combler l’eau perdue par transpiration. 

Prenez garde lorsque vous êtes malade, gastro-entérite par exemple, d’autant plus en été, car les vomissements et diarrhées font perdre beaucoup d’eau à votre corps. 

De manière générale, une bonne hydratation et une alimentation équilibrée permettent de prévenir efficacement la déshydratation.

ATTENTION : Boire une quantité trop importante d’eau peut mener à une hyperhydratation, c’est-à-dire à une quantité d’eau excessive dans le corps. Tout comme la déshydratation, l’hyperhydratation peut avoir de lourdes conséquences sur votre santé et même entraîner la mort.

Aucun commentaire pour "Déshydratation"

Commentez l'article "Déshydratation"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.