Dépression (Dépression clinique) : Cause

Cause 

La dépression peut survenir à cause de multiples raisons et à la suite de différents événements. Un divorce, une maladie grave, le deuil suite à la perte d’une personne chère, un licenciement ou un stress lié au travail peuvent être l’élément déclencheur. 

Une association d’événements malheureux peut également aboutir à une dépression (maladie grave menant à un licenciement par exemple).

Des études ont également démontré que les personnes âgées et/ou vivant dans un environnement social et financier précaires sont plus à risque d’être atteintes de dépression. 

Elle peut également être due à un « cercle vicieux », où un événement minime entraîne des répercussions de plus en plus grandes jusqu’à mener à la dépression. 

Voici les principales causes de la dépression :

  • La solitude ou l’éloignement : être séparé de votre famille et des personnes qui vous sont chères peut augmenter les risques de tomber en dépression.
  • L’alcool et la drogue : l’un des premiers réflexe de certaines personnes qui traversent une situation difficile est « d’oublier » leurs problèmes en se plongeant dans un état secondaire à l’aide de drogues ou d’alcool. Ce comportement n’a aucun effet bénéfique et aggrave même la situation, pouvant mener jusqu’à la dépression. On notera également le pourcentage plus élevé de dépressions chez les adolescents consommant du cannabis, drogue dite pourtant « douce ». 
  • Événements stressants : il est important de ne pas se renfermer sur soi-même lorsque l’on traverse un épisode stressant ou triste (rupture, licenciement, deuil…), les risques de dépression s’en verraient augmentés. Parler avec ses proches, à un médecin ou un psychologue permet de « se libérer » du poids qui nous accable et de repartir du bon pied. 
  • La personnalité de chacun : chaque personne a une personnalité propre, mais on note des risques accrus de dépression chez les personnes ayant une mauvaise estime d’eux-même et/ou qui sont trop critiques envers eux-même. 
  • L’accouchement : les changements physiques et hormonaux accompagnant la grossesse peuvent mener à une dépression chez certaines femmes. On appelle cela la « dépression post-partum » ou « post-natale ». 
  • Un membre de la famille déjà touché : le risque d’être atteint de dépression semble être augmenté si une personne de notre famille proche (frère, sœur, parent…) a déjà été touché. 
  • Les maladies graves : il est évidemment plutôt improbable de tomber en dépression à la suite d’une grippe ou d’une gastro-entérite. En revanche, les maladies lourdes ou graves comme un cancer par exemple, qui demandent des mois et des années de traitement et occasionnent un stress continu, peuvent mener à une dépression. 
  • Les blessures sévères à la tête : il semblerait qu’une blessure sévère à la tête puisse entraîner des changements d’humeur et des problèmes émotionnels pouvant au final aboutir à une dépression.

Aucun commentaire pour "Dépression (Dépression clinique)"

Commentez l'article "Dépression (Dépression clinique)"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.