Crise de mélancolie et dépression endogène : Traitement

Traitement 

Le traitement de la dépression endogène et crise de mélancolie, nécessite une hospitalisation surtout en ce qui concerne les formes graves, et en cas de risque suicidaire.
Les médicaments utilisés sont les antidépresseurs tricycliques, tels que :

  • L'amitriptyline.
  • L'imipramine (Tofranil) et ses dérivés.
  • Les inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO) dont le maniement n'est pas facile.
  • Ainsi que les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (Seroplex, Prozac, etc.) sont utilisés chez l'adulte. Chez l'enfant les antidépresseurs ne sont pas très efficaces.

Le maniement des antidépresseurs, se fait de la façon suivante :

  • Un arrêt progressif sur 15 jours en raison du risque de syndrome de sevrage doit être effectué.
  • Le traitement d'un premier épisode dépressif majeur, doit se poursuivre durant six mois.
  • Il faut savoir qu'après traitement les récidives surviennent assez fréquemment dans environ deux tiers des cas.
  • Dès la troisième récidive, les spécialistes en psychiatrie recommandent un traitement antidépresseur, sur une très longue durée, voire toute la vie.
  • La guérison est considérée comme acquise quand le patient, présente une période de rémission de six à neuf mois.

Aucun commentaire pour "Crise de mélancolie et dépression endogène"

Commentez l'article "Crise de mélancolie et dépression endogène"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.