Coliques du nourrisson : Traitement

Traitement 

  • Avant tout, éliminer une pathologie grave pouvant être prise pour une colique, en demandant une consultation spécialisée de pédiatrie.

Quand l’enfant est au sein maternel

  • Il est nécessaire d’espacer légèrement les tétées.
  • L’alimentation de la maman doit être vérifiée, elle ne doit pas absorber de produits susceptibles d’être "polluants" pour son organisme :
    • Excès de sucreries
    • Tabac
    • Alcool
    • Féculents
    • Soda
  • Des mesures hygiéno-diététiques simples peuvent être appliquées à la maman : supprimer le stress et les contrariétés, la fatigue
  • Le sommeil doit être suffisant et réparateur
  • La relation mère enfant doit être très bonne (ne pas oublier que l’enfant ressent les moindres symptômes de la maman)

Quand l’enfant est nourri par un lait artificiel

  • Il est primordial de respecter les quantités de poudre par rapport aux quantités d’eau.
  • La prise du biberon doit se faire lentement, dans une atmosphère sereine et détendue, avec si nécessaire un fond musical doux
  • Au besoin, le changement de lait donne parfois de bons résultats

Dans tous les cas

  • Le bébé doit être allongé seulement après avoir commencer sa digestion (a-t-il fait son rot ?).
  • En dehors de la digestion, la position légèrement forcée des jambes en pliant les genoux sur l’abdomen permet parfois d’évacuer les gaz et de soulager les coliques.
  • Certains médecins prescrivent des médicaments à base d’antispasmodique, qu’il n’est pas conseillé d’utiliser trop souvent.

Aucun commentaire pour "Coliques du nourrisson"

Commentez l'article "Coliques du nourrisson"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.