Clinique : Examen médical

1

Technique médicale 

L' examen clinique est le premier temps de l'examen médical proprement dit. Celui-ci commence par l'interrogatoire du patient au cours duquel le médecin ou, de façon générale, le membre du corps médical, se préoccupe de connaître les antécédents personnels et familiaux du patient, les symptômes ou les signes qu'il ressent. Cet interrogatoire se poursuit à la recherche de signes généraux tels que la fièvre, la prise ou la perte de poids, une fatigue, etc.... Enfin, l'examen clinique se termine par l'examen physique du patient qui comporte la l'inspection, la palpation, la percussion et l'auscultation à l'aide du stéthoscope. À la fin de cet examen, des examens complémentaires seront prescrits éventuellement. Il s' agit d'analyses de sang, de radiographie, de scanner, d'IRM, d'électrocardiogramme, d'électroencéphalogramme, d'antibiogramme, etc.La percussion se fait de la façon suivante : l'examinateur place une main à plat sur la zone anatomique qu'il désire explorer et avec l'autre main (précisément le doigt du milieu de la main qui n'est pas sur le malade), il pratique une percussion, le doigt étant légèrement replié vers intérieur de la paume de la main (en forme de petit marteau en quelque sorte).La palpation est pratiquée à l'aide des deux mains et intéresse l'ensemble du corps. Le plus souvent, c'est la région abdominale (ventre) qui est palpée, les doigts étant plus ou moins enfoncés dans l'abdomen, permettant ainsi de ressentir une modification d'élasticité des organes (foie, rate, etc..). La palpation a également parfois pour but de déclencher une douleur chez le patient, permettant ainsi de localiser plus précisément un symptôme (quel qu'il soit). Un des exemples de la palpation est celui de l'augmentation du volume du foie (hépatomégalie) qui est mis en évidence, en dehors de l'examen clinique (échographie), par la palpation manuelle de l'examinateur qui enfonce légèrement ses doigts au-dessous de la dernière côte, au niveau de la partie droite du thorax, zone de palpation du foie (l'hypochondre).

Aucun commentaire pour "Clinique"

Commentez l'article "Clinique"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.