Cirrhose (généralités) : Symptômes

Symptômes 

De façon générale, la cirrhose se caractérise  par l'absence de symptômes au début (le malade est asymptomatique).

Ensuite, après un temps plus ou moins important, apparaissent les premiers symptômes (liste non exhaustive) :

  • Asthénie (fatigue générale).
  • Amaigrissement.
  • Ascite (épanchement liquidien s'accumulant à l'intérieur du péritoine).
  • Hémorragies digestives plus ou moins importantes liées essentiellement à une élévation de la tension artérielle à l'intérieur de la veine porte, avec risque de rupture de varices oesophagiennes.
  • Encéphalopathies (affections de l'encéphale) plus ou moins sévères susceptibles de se traduire par l'apparition de petits symptômes tels que la somnolence ou par des symptômes plus graves tels qu'un coma.

Physiopathologie 

La cirrhose se traduit par l'apparition d'une perte d'élasticité (sclérose) du tissu hépatique et par le développement à l'intérieur de la glande hépatique d'un tissu cicatriciel fibreux (ayant perdu sa souplesse habituelle) ainsi que par la régénération anormale des cellules constituant ce que l'on appelle les nodules de régénération au milieu de cellules ayant un fonctionnement (physiologie) normal noyé dans du tissu cicatriciel.
En plus de cette organisation histologique (association de cellules), on constate l'apparition de plus en plus importante d'une circulation sanguine (vascularisation) des tissus hépatiques et plus précisément des nodules hépatiques, ce qui entraîne une altération progressive du fonctionnement normal du foie.
La perte d'élasticité (sclérose) des tissus hépatiques entrave la libre circulation sanguine, ce qui aboutit à ce que les spécialistes nomment une hypertension portale, c'est-à-dire une élévation de la pression sanguine à l'intérieur de la veine qui conduit la circulation du sang des intestins et de la rate vers le foie.
La cirrhose de Cruveilhier-Baumgarten, en anglais Cruveilhier-Baumgarten cirrhosis, est une cirrhose du foie se caractérisant par une disposition particulière de la circulation collatérale de l'abdomen due à la persistance de la veine ombilicale. L'examen des patients concernés par cette cirrhose montre une énorme dilatation du réseau veineux ombilical où l'on perçoit, en se servant d'un stéthoscope, un souffle continu et un frémissement.

Aucun commentaire pour "Cirrhose (généralités)"

Commentez l'article "Cirrhose (généralités)"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.