Cirrhose du foie d'origine alcoolique : Cause

Prévention 

La prévention de certaines complications a apporté de considérables améliorations dans le quotidien du cirrhotique :

  • Prévention de l'hypertension portale par la modification chirurgicale des vaisseaux malades
  • Prévention de l'ascite par administration de diurétiques et diminution des apports en sel.
  • Les vitamines et plus particulièrement celles du groupe B semblent être bénéfiques.
  • En ce qui concerne l'encéphalopathie hépatique, il existe des facteurs déclenchants et aggravants, comme par exemple une hémorragie intestinale pouvant conduire à une augmentation de la production d'ammoniac et d'autres substances constituées d'azote, qui sont ensuite absorbées par l'organisme. L'absence de contrôle de la coagulation sanguine (par des examens biologiques répétés), et une augmentation des apports alimentaires en protéines, peut précipiter une encéphalopathie hépatique. Ceci s'explique par le fait qu'une augmentation de la production de substances contenant de l'azote (comme c'est le cas des protéines) se fait par l'intermédiaire des bactéries contenues par le colon.
  • Une diminution excessive de l'acidité de l'organisme, accompagnée d'une diminution du taux de potassium dans le sang, est souvent due à la manipulation maladroite de diurétiques.
  • Il est souhaitable également, dans la mesure du possible, de ne pas répéter de façon intempestive les ponctions de l'ascite. 
  • La prévention des vomissements peut diminuer la fréquence de survenue d'une encéphalopathie hépatique, par la diminution de l'acidité du sang (augmentation de l'ammoniac).
  • L'utilisation (par ailleurs non judicieuse) de médicaments du système nerveux central comme les benzodiazépines ou une infection peuvent déclencher ou aggraver une encéphalopathie hépatique.
  • En cas de cirrhose compliquée par un hépatocarcinome, la transplantation hépatique est le seul traitement. Son indication est posée chez le sujet jeune quand il n'existe pas de complications vasculaires.

7 commentaires pour "Cirrhose du foie d'origine alcoolique"

Portrait de annick.noo.3
J'aime 0

Je comprend mieux maintenant mes symptômes.
Je suis au courant de ma maladie depuis plusieurs années mais les médecins ne m'avaient pas prévenue que telle ou telle chose m'arriverais.
Maintenant, je me prends vraiment en main et j'essaye de manger et de faire les choses pour que tout aille mieux, ( au moins pour améliorer ma qualité de vie).

Portrait de phil-
J'aime 0

Ma femme buvait 1 litre et demi de cidre par jour a 5° degrés d'alcool c'est pas énorme ! et pourtant le 21 Mars 2016 elle vient de décéder d'une cirrhose du foie à l'age de 64 ans cela faisait trois ans que la médecine retardait l'échéance fatal !

Portrait de steph1234
J'aime 0

Je viens d'apprendre que ma femme a cette maladie et elle a tout les symptômes énuméré plus haut. J'aimerai savoir combien de temps je peux espérer rester auprès d'elle avant d’inéluctable. Merci.

Portrait de todzeuil
J'aime 0

Ma fiancé à commencé à avoir des symptômes sans qu'ont sachent ce que c'était. ses yeux ont commencé à devenir jaune ensuite ces jambes se sont mis à gonfler.en allant chez le médecin celui-ci lui a dit que c'était du à la chaleur... Ensuite elle est devenue jaune sur tout le corps et 2 semaine après ces parents ont réussi à la faire hospitalisé.
1 mois après soit le 26/11/2017 elle est DCD donc si l'un de vos proche à ces symptômes profitez un max de celle-ci

Portrait de todzeuil
J'aime 0

elle avait 36 ans on allait bientôt se marier et elle attendait notre 1er enfant repose en paix mon amour

Portrait de sale_mec
J'aime 0

En 2011, mon épouse a eu un incident alcoolique (tres gros selon ses termes) qui a duré 2 ans jusqu'à ce que je découvre son addiction. J'avais bien vu quelques signes forts mais elle avait tjrs une raison acceptable à me donner. Juin 2013, je l'ai fait chier pour qu'elle stoppe l'alcool. De 2013 à 2015, elle a eu 2 ou 3 rechutes alcooliques ponctuelles. Fin 2015 elle est tombée dans le coma pdt 10 jours et là, en 2018, on lui a diagnostiqué une cirrhose du foie. Que peut on espérer ?

Portrait de Biirin
J'aime 0

Aujourd'hui, aucune clinique dans le monde ne peut restaurer le foie avec une cirrhose, vous pouvez uniquement arrêter la cirrhose et améliorer la qualité de vie. Aujourd'hui, nous avons développé le médicament Biirin, qui traite avec succès la cirrhose du foie à partir du stade F4 sur l'échelle de Metavir et l'hépatite B + C D. Il a un très bon effet antifibrotique, élimine les cicatrices sur le cœur après un infarctus du myocarde. Les patients sont admis au centre médical de la ville de Kiev. Après votre examen et la nomination d'un traitement, nous pouvons garantir qu'après la première cure (3 mois), les patients verront une dynamique positive de la cirrhose. Par exemple, si elle était F4, elle deviendra F3-F2.
"Biirin" sans examen du patient n'est pas à vendre.
Nous invitons à la coopération des cliniques médicales, des spécialistes des maladies infectieuses, des hépatologues. Nous recherchons des partenaires dans la promotion de Biirin.
Contactez

http://warsawpoint.com/persons/4116-biirin-the-revolutionary-drug-in-cirrhosis-therapy-developed-in-ukraine.html
http://biipharm.webplus.net.ua/en
http://stop-cirrhosis.org/

Commentez l'article "Cirrhose du foie d'origine alcoolique"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.