Cirrhose biliaire primitive : Examen médical

Examen médical 

  • On met quelquefois en évidence, grâce aux examens complémentaires (radiographie, ostéodensitométrie), une ostéoporose, témoin d'une déminéralisation osseuse.
  • Des fractures osseuses et une ostéodystrophie (apparition de malformations osseuses) font également partie du tableau mis en évidence par ce type d'examen complémentaire.
  • Le diagnostic repose sur la biopsie hépatique (prélèvement d'une parcelle de foie pour analyse histologique).
  • La présence d'anticorps anti-mitochondries associés à une forte augmentation des immunoglobulines M , à une maladie auto-immune avec infiltration par des plasmocytes et des lymphocytes, infiltration mise en évidence à la biopsie, permet normalement de faire le diagnostic avec certitude.

Consultation médecin 

Le patient présente des selles dont la coloration est normale.

A l'examen du malade, on constate la présence d'une hépatomégalie (augmentation de volume du foie dont la consistance est ferme).

On constate également une splénomégalie (augmentation de volume de la rate).

Analyses médicales 

  • Les examens biologiques (et plus précisément l'analyse de sang) mettent en évidence une augmentation de la bilirubine (peu importante au départ). La bilirubine est un pigment biliaire, de coloration jaune tirant sur le rouge ou le brun, issu de la biliverdine, elle-même issue de l'hémoglobine (constituant principal des globules rouges, destiné à transporter l'oxygène dans le sang). La bilirubine est le principal colorant de la bile.
  • Au départ, on constate une augmentation des phosphatases alcalines.
  • Les taux de cholestérol, des lipides totaux et des phosphatases alcalines sont élevés.
  • La céruloplasmine est augmentée. Cette glycoprotéine est d'origine hépatique (fabriquée par le foie) et appartient à un groupe de protéines appelées alpha 2 globulines. La céruléoplasmine est normalement présente dans le plasma sanguin à un taux normal de 27 à 37 mg pour 100 ml, autrement dit 1,8 à 2,5 micromoles par litre.
  • Les taux de gamma glutamique transférase (gamma GT) et celui de la 5' nucléotidase sont également élevés.
  • Les transaminases sont normales ou peu élevées.
  • Les immunoglobulines M sont élevées.
  • Les anticorps anti-mitochondries sont présents dans 80 à 85 % des cas et précèdent la cholestase. Pour les spécialistes, les types M2, M4, M8 et M9 sont spécifiques de cette affection.

Aucun commentaire pour "Cirrhose biliaire primitive"

Commentez l'article "Cirrhose biliaire primitive"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.