Chikungunya (fièvre à virus) : Traitement

1

Traitement 

Les traitements de la fièvre à virus Chikungunya sont :

  •  Il n'existe aucun agent médicamenteux pour lutter contre le virus ni de vaccin contre le virus chikungunya (pour l'instant).
  • Les médicaments qui ne doivent pas être utilisés sont les anti-inflammatoires non stéroïdiens. En effet, il existe un risque de survenue de syndrome de Lyell. Chez les individus âgés de plus de 65 ans, les anti-inflammatoires non stéroïdiens ne sont pas indiqués, car il existe un risque d'insuffisance rénale.
  • Pour la douleur il est possible d'appliquer des moyens antalgiques (antidouleurs) non médicamenteux comme :
    • La kinésithérapie qui associe des massages et l'application de chaleur locale, en ce qui concerne les myalgies (douleurs musculaires).
    • La cryothérapie (utilisation du froid) est indiquée essentiellement quand le patient se plaint de douleurs des articulations.
  • A la phase précoce les articulations douloureuses peuvent être immobilisées en utilisant des orthèses. La mobilisation précoce semble apporter une amélioration en ce qui concerne la douleur (action antalgique propre). Cette mobilisation semble également améliorer l'évolution. 

Les médicaments utilisés pour la douleur sont :

  • Le paracétamol pour commencer. Il est nécessaire de respecter les délais entre les prises.
  • Le tramadol est pris soit de façon isolée soit associé au paracétamol. En ce qui concerne les enfants, il existe une forme pédiatrique sous forme de gouttes qui ne doit être utilisée que chez l'enfant de plus de trois ans. Un autre médicament antalgique, faisant partie du palier numéro 2 est la codéine associée au paracétamol. Le dextropropoxyphène peut également être utilisé.
  • La morphine par voie orale, sous forme retard, ou sous forme immédiate, peut être utilisée en cas de douleurs importantes. En ce qui concerne l'enfant c'est la nalbuphine, qui est utilisée en milieu hospitalier.
  • L'acupuncture semble également donner de bons résultats.
  • La mésothérapie ne semble pas avoir été encore essayée, il en est de même de l'électro-stimulation transcutanée.

Aucun commentaire pour "Chikungunya (fièvre à virus)"

Commentez l'article "Chikungunya (fièvre à virus)"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.