Calcul biliaire : Examen médical

Examen médical 

Pour mettre en évidence les calculs vésiculaires, la radiographie de l'abdomen peut être suffisante à condition que le calcul soit radio-opaque c'est-à-dire constitué de calcium (10 à 15 % des calculs cholestéroliques et mixtes, et environ 50 % des calculs constitués de pigments). D'autre part, la radiographie sans préparation de l'abdomen permet également de mettre en évidence :

  • Une inflammation de la vésicule biliaire (cholécystite).
  • Une vésicule porcelaine, c'est-à-dire spontanément visible à la radiographie à cause de l'épaississement de ses parois infiltrées de calcaire (contenant du carbone de calcium).
  • Un iléus biliaire (obstruction de la vésicule).

L'échographie de la vésicule biliaire est un examen très utile car très précis. Des calculs de 2 mm de diamètre environ, peuvent être identifiés grâce à cet examen. Elle permet d'autre part de différencier la boue biliaire des calculs vésiculaires proprement dits. En effet, dans le cas de la boue biliaire, la couche se déplace avec les changements de position.

Un autre examen, la cholécystographie orale, permettait de faire le diagnostic des calculs de la vésicule. Il a été remplacé par l'échographie.

Analyses médicales 

Lors d'une prise de sang on remarque :

  • Elévation modérée de la bilirubine contenue dans le sang, qui n'excède pas 85,5 micromoles par litre, soit 5 mg par dl. C'est un pigment biliaire, de coloration jaune tirant sur le rouge ou le brun, issu de la biliverdine, elle-même issue de l'hémoglobine (constituant principal des globules rouges destiné à transporter l'oxygène dans le sang). La bilirubine est le principal colorant de la bile. On distingue :
    • La bilirubine libre, appelée également bilirubine vraie, ou non conjuguée, non soluble dans l'eau, et produite dans la rate, et la moelle osseuse. Elle est transportée jusqu'au foie par l'albumine (protéine) contenue dans le sang.
    • La bilirubine conjuguée, soluble dans l'eau provient de la transformation chimique se faisant à l'intérieur du foie. Elle est excrétée dans la bile. Dans les intestins, la bilirubine conjuguée permet de colorer les selles en brun, grâce à l'action de bactéries.
  • La bilirubinémie est la présence de bilirubines dans le sang. La quantité de bilirubine libre, donnant une réaction de type indirect, est de 3 à 4 mg par litre (cette quantité varie suivant la méthode d'analyse de laboratoire). Elle est augmentée en présence d'ictère (jaunisse) dû à une hémolyse (destruction des globules rouges), mais également par un trouble congénital du fonctionnement de la bilirubine (déficit en glycuronyl-transférase).
  • La quantité de bilirubine conjuguée, donnant une réaction de type direct, est normalement de 3 à 10 mg (quantité variant suivant les laboratoires). Elle augmente quand il existe des ictères, ou des hépatites (inflammation du foie), des cirrhoses (dégénérescence du tissu hépatique), des malformations des voies transportant la bile.

Aucun commentaire pour "Calcul biliaire"

Commentez l'article "Calcul biliaire"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.