Calcitonine : Symptômes

Physiologie 

La calcitonine est une protéine, plus précisément un polypeptide c'est-à-dire une chaîne d'acides aminés. Elle est sécrétée par les cellules C de la glande thyroïde et n'a aucun rapport avec les autres hormones thyroïdiennes proprement dites telles que la thyroxine entre autres.

Le principal rôle de la calcitonine est l'inhibition des ostéoclastes. Les ostéoclastes sont des cellules du tissu osseux qui possèdent la capacité de résorber le squelette osseux. L'inhibition de la destruction du tissu osseux empêche le calcium de quitter celui-ci et d'aller dans le sang.

Ainsi, la calcitonine a pour principal intérêt de diminuer le taux sanguin de calcium quand celui-ci est pathologiquement (anormalement) élevé.

Les autres propriétés de la calcitonine sont la limitation de l'absorption du calcium par l'intestin,  et l'accentuation de son excrétion par les reins.

La sécrétion de la calcitonine est sous les ordres d'une régulation naturelle. En effet, en cas d'augmentation de la calcémie c'est-à-dire du taux de calcium dans le sang, ceci provoque une stimulation de la sécrétion de calcitonine.

Enfin, l'exagération de la sécrétion de certaines hormones telles que la cholécystokinine et la gastrine jouent exactement le même rôle.

Physiopathologie 

Certains cancers de la thyroïde correspondant à une tumeur maligne se développant aux dépens du tissu épithélial thyroïdien, sécrètent de la calcitonine, de façon héréditaire généralement.

Il s'agit des carcinomes médullaires à cellules C.

Aucun commentaire pour "Calcitonine"

Commentez l'article "Calcitonine"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.