Caféine : Symptômes

Symptômes 

Les symptômes des troubles dus à l'absorption du café sont :

  • Tremblements.
  • Palpitations cardiaques.
  • Insomnie.
  • Des effets d'accoutumance et de sevrage brutal se traduisent par des céphalées.
  • Une asthénie (fatigue importante).
  • Une irritabilité.

Physiologie 

Le café possède quelques propriétés utilisées dans certaines préparations pharmaceutiques, il est :

  • Diurétique (elle augmente la diurèse : volume d'urine éliminé par les reins).
  • Stimulante et cardiotonique (augmentant le pouvoir de contraction du muscle cardiaque).
  • Anti-hypnotique (elle empêche l'endormissement sauf chez les individus habitués).
  • Stimulante intellectuelle avec des effets neuro-psychiques : le café serait à l'origine d'une élévation de la sécrétion de sérotonine au niveau du raphé (formation réticulaire : structure possédant des propriétés de filtration et d'intégration des sensations parvenant à l'encéphale), du cortex (couche de neurones située en périphérie du cerveau), et du cervelet. Elle parait intervenir également dans la sécrétion et le renouvellement de la dopamine qui est une substance (neuromédiateur permettant le passage de l'influx nerveux entre les neurones) appartenant aux catécholamines. Elle joue dans le cerveau un rôle sur le contrôle des mouvements. Retentissement sur le sommeil des personnes qui ne sont pas habituées à en consommer. Chez certaines personnes, l'absorption de café est parfois à l'origine de perturbations ainsi qu'une modification du stade 2, et une diminution des stades 5 et 4 du sommeil.
  • Tachycardisante (accélération du rythme cardiaque) pour des doses supérieures à 500 mg. Cet effet n'apparaît pas avec le café décaféiné.
  • A l'origine de troubles du rythme (arythmie) cardiaque chez des personnes présentant cette anomalie spontanément. En revanche, elle n'a pas d'effet démontré chez les sujets indemnes. Le café décaféiné n'a pas une telle action.
  • Les quantités de cholestérol dans le sang seraient modifiées par l'absorption de caféine, selon certaines études, mais pas pour d'autres.

Physiopathologie 

La caféine intervient à partir d'une certaine dose qui est variable selon les individus.

 

Aucun commentaire pour "Caféine"

Commentez l'article "Caféine"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.