Bursite ansérine : Examen médical

Examen médical 

La radiographie du genou montre quelquefois la présence de calcifications de la bourse ansérine. On constate également des calcifications des tendons des muscles de la patte d'oie. Ceci peut être la traduction d'une éventuelle inflammation chronique (c'est-à-dire s'étalant sur une longue période).

L'I.R.M. est demandé quand on soupçonne une tumeur ou une autre pathologie.

L'électromyogramme est utile pour différencier une bursite ansérine d'une autre pathologie telle qu'une neuropathie, une plexopathie (atteinte des racines  nerveuses) ou une radiculopathie lombaire.

Consultation médecin 

Le ligament latéral interne du genou (collatéral médial) est quelquefois impliqué au cours de cette pathologie quand le patient a subi un traumatisme de la face interne du genou.

L'examen physique du genou du patient montre quelquefois une sensibilité accrue au niveau de la partie antérieure du genou, juste au-dessus de la face interne de l'articulation. C'est à ce niveau que s'insèrent les muscles de la patte d'oie sur le tibia.

On constate quelquefois la présence d'une tuméfaction (grosseur) due à l'accumulation de liquide en périphérie de la bourse ansérine.

Quand on demande au patient de fléchir son genou, tout en s'opposant à cette flexion, on constate l'apparition d'une douleur.

Si l'on arrête de résister à cette flexion de façon soudaine, on constate une augmentation marquée de la douleur.

Aucun commentaire pour "Bursite ansérine"

Commentez l'article "Bursite ansérine"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.