Brûlure oculaire : Évolution

1

Evolution de la maladie 

La gravité et la profondeur des brûlures oculaires, dépendent de leur cause (chimique ou thermique).

Un produit utilisé par les ophtalmologistes (la fluorescéine), instillé dans le cul-de-sac conjonctif, permet de mettre en évidence, à l'inspection les zones lésées (désépithélialisées).

La classification de Roper-Hall, est le plus souvent utilisée en ophtalmologie permettant d'apprécier rapidement la gravité d'une brûlure chimique, et de porter un pronostic.

Aucun commentaire pour "Brûlure oculaire"

Commentez l'article "Brûlure oculaire"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.