Broncho-pneumopathie chronique obstructive : Symptômes

Symptômes 

 Les symptômes de la broncho-pneumopathie obstructive sont :

  • La toux est généralement un des premiers signes, elle est intermittente au début, puis devient de plus en plus fréquente. Néanmoins, elle est rarement présente la nuit.
  • Expectorations.
  • Dyspnée qui entraîne quelquefois des accès d'anxiété.
  • Présence de sibilants : sifflements ou bruits de ronflement plus aigus provenant des bronches, et qui sont entendus lors de l'auscultation du patient, plus particulièrement lors d'une crise d'asthme. L'absence de ce signe à l'auscultation, n'exclut pas la broncho-pneumopathie chronique obstructive.
  • Antécédents d'exposition à des facteurs de risque.

Physiologie 

Les bronchioles, sont les ramifications les plus fines des bronches, qui elles-mêmes correspondent à chacun des conduits aériens issus de la division de la trachée en deux, et chacune de leurs ramifications.

Physiopathologie 

La broncho-pneumopathie chronique obstructive, est le résultat d'une inflammation qui s'installe progressivement au niveau de la muqueuse recouvrant l'intérieur d'un appareil pulmonaire, entraînant une gêne à l'écoulement du flux aérien. Cette inflammation, qui se rencontre de plus en plus fréquemment, est due non seulement à la pollution atmosphérique, mais également au tabac, et aux particules nocives inhalées.

Ainsi, le diagnostic de bronchopneumopathie devrait être porté de plus en plus fréquemment. Actuellement, cette pathologie occupe la cinquième place en terme de mortalité mondiale. Ce sont essentiellement les pays industrialisés, qui paient le plus lourd tribut à cette pathologie, mais les pays en voie de développement, ne sont pas non plus à l'abri, à cause de l'impact de plus en plus important de la consommation de tabac.

 Les pneumopathies rentrant dans le cadre des broncho-pneumopathies chroniques obstructives sont :

  • L'asthme : cette pathologie se caractérise par l'inflammation des voies aériennes, dont la caractéristique majeure est la présence de sibilants (sorte de sifflement à l'auscultation du patient), et la réversibilité spontanée sous l'effet du traitement antiasthmatique.
  • La bronchite chronique se caractérise par une toux chronique associée à des crachats, à condition que d'autres causes aient été exclues (infection, cancer du poumon, insuffisance cardiaque).
  • L'emphysème : il s'agit d'une atteinte chronique des poumons (de survenue progressive), se caractérisant par une destruction des alvéoles pulmonaires, ce qui entraîne une distension des parois alvéolaires.

La broncho-pneumopathie chronique obstructive, est en voie d'extension. Ceci est dû à l'allongement de la vie, au tabagisme dans les pays en voie de développement, à la pollution atmosphérique. D'autre part, ce type de pathologie concerne maintenant également les femmes, et quelquefois même les non-fumeurs.

D'après le 11ème congrès de la Société Européenne de Pneumologie, qui a eu lieu les 22 et 26 septembre 2001 à Berlin, il semble important devant un patient présentant une expectoration (expulsion des glaires par la bouche), et une dyspnée chronique (essoufflement qui s'étend dans le temps) d'envisager de poser le diagnostic de broncho-pneumopathie chronique obstructive, et de proposer au patient une spirométrie de façon à permettre un traitement rapide avant l'installation d'éventuels troubles respiratoires graves.

Aucun commentaire pour "Broncho-pneumopathie chronique obstructive"

Commentez l'article "Broncho-pneumopathie chronique obstructive"