Broncho-pneumopathie chronique obstructive : Évolution

Evolution de la maladie 

L'évaluation du degré de sévérité de la maladie, se fait grâce aux symptômes précédemment décrits, aux antécédents du patient, et à d'autres signes respiratoires et cardio-vasculaires, comme une insuffisance cardiaque (insuffisance de fonctionnement de la pompe cardiaque).

Les tests aux corticoïdes, vont permettre de reconnaître les patients qui répondent à un traitement contenant de la cortisone pendant une longue période, c'est-à-dire environ 6 semaines à 3 mois. Ces médicaments peuvent permettent d'augmenter d'environ 15 % le volume expiratoire maximum par seconde (V. E. M. S.) de 200 ml par rapport au départ.

Il est nécessaire de prévenir le patient d'une possible aggravation de cette pathologie malgré le traitement. En effet, la broncho-pneumopathie chronique obstructive, est une maladie progressive à l'origine d'une détérioration de la fonction pulmonaire.

Aucun commentaire pour "Broncho-pneumopathie chronique obstructive"

Commentez l'article "Broncho-pneumopathie chronique obstructive"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.