Bras : Examen médical

1

Consultation médecin 

Le bras est positionné dans l'espace, la main derrière la tête, devant le front, dans le dos, la paume de la main regardant vers l'arrière, bras tendu à la verticale, la main en direction du plafond, etc...Le signe de Lasègue du bras de Roger et Rathelot consiste à provoquer une douleur à type de cervico-brachialite. L'examinateur met le bras du patient en abduction horizontale (il écarte le bras du tronc, à l'horizontale), puis en rétropulsion (pousse sur l'arrière du bras vers l'avant) et en supination forcée (la paume de la main étant tournée vers le dessus).L'examinateur procède également à un examen neurologique en vérifiant la bonne mobilité des doigts, la force de ceux-ci, si l'ensemble des territoires cutanés du bras sont sensibles à la douleur, s'il existe des différences de température, si le patient est sensible aux sensations douloureuses plus ou moins fortes etc. Au cours de cet examen neurologique, plusieurs réflexes peuvent être explorés : le réflexe bicipital (en anglais : biceps reflex), la flexion de l'avant-bras provoquée par la percussion du tendon du biceps brachial. Le réflexe olécranien (appelé également réflexe tricipital) correspond à l'extension (l'allongement de l'avant-bras) provoquée par la percussion du tendon du triceps brachial.L'examen doit permettre de s'orienter vers un des diagnostics cités ci-après concernant une affection du bras.

Aucun commentaire pour "Bras"

Commentez l'article "Bras"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.