Bradycardie : Symptômes

1

Physiologie 

Le cœur bat normalement à une cadence comprise entre 60 et 100 battements par minute, ce qui correspond à un rythme appelé rythme sinusal.

La moyenne se situe entre 70 et 80 pulsations par minute, le plus souvent moins chez l'individu pratiquant un sport de façon habituelle.

Le terme sinusal vient de sinus, qui est une petite zone du myocarde (muscle du cœur) située au niveau de l'oreillette droite.

Cet emplacement est également appelé nœud sinusal ou nœud sino-auriculaire de Keith et Flack (du nom des deux chercheurs britanniques : Arthur Keith et Martin Flack qui l'ont découvert).

Son rôle est d'assurer la commande du rythme cardiaque.

Il s'agit d'un ensemble de petites cellules musculaires, hautement spécialisées, et situées dans la paroi de l'oreillette droite.

De cet endroit démarre l'impulsion électrique qui va faire battre le cœur, autrement dit, l'impulsion délivrée par le nœud sino-auriculaire entraîne les contractions des cavités cardiaques et l'expulsion du sang du cœur vers les organes.

Diagnostic différentiel 

La bradycardie pose quelquefois un problème de diagnostic différentiel, tout particulièrement dans certaines affections telles que le syndrome de bradycardie-tachycardie, quelquefois confondu avec une syncope (perte de connaissance), une lipothymie (malaise de courte durée) ou un accident vasculaire cérébral (attaque transitoire).

Aucun commentaire pour "Bradycardie"

Commentez l'article "Bradycardie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.