Bothriocéphale

Grec : bothrion : fossette et képhalê : tête.

Définition 

Le bothriocéphalose est un ver parasite de l'intestin appartenant à l'ordre des Cestodes, et se caractérisant par une tête ne possédant pas de crochet, mais comportant deux sortes de facettes de chaque côté, un corps de forme allongée et en ruban avec un orifice (pore) génital.

La bothriocéphalose est une helminthiase de l'intestin, chronique (s'étalant sur une longue période), et contractée par l'ingestion de poisson cru, fumé, ou cuit insuffisamment.

Généralités 

Les Cestodes appartiennent à la classe des plathelminthes (ver plat), constitués de segments appelés métamères. Il s'agit de vers parasites de l'intestin des vertébrés (animaux comportant une colonne vertébrale).

Un des cestode le plus connu est le ténia.

Épidémiologie 

Le bothriocéphale est transmis à l'homme par l'intermédiaire de divers poissons d'eau douce dont la cuisson est insuffisante. Ce sont les individus des pays nordiques, et les Suisses (proximité du lac Léman), qui sont le plus souvent concernés par ce parasite.

A propos de la Suisse et des Alpes françaises, on a cru longtemps que cette parasitose avait disparu des régions centrales de l'Europe, en fait il n'en est rien.

D'autres pays comme la Sibérie, les pays situés autour de la Baltique, le Japon, les provinces des lacs américains, ou certains lacs africains sont également concernés par cette parasitose.

 

Anatomie 

  • Le bothriocéphale de l'homme mesure entre 2 et 10 mètres de long.
  • Il peut posséder jusqu'à 4000 anneaux.
  • Sa tête appelée scolex mesure environ 3 à 6 mm.

Aucun commentaire pour "Bothriocéphale"

Commentez l'article "Bothriocéphale"