Blépharospasme : Traitement

1

Traitement 

Le traitement d'un blépharospasme semble être amélioré par les injections locales de toxine botulique, dont le rôle est de bloquer la stimulation nerveuse.

La toxine botulique provient d'une bactérie retrouvée dans les intoxications alimentaires provoquées par le bacille (bactérie) anaérobie à Gram positif : Clostridium botutinum. L'utilisation en thérapie de la toxine libérée par cette bactérie qui inhibe la sécrétion d'acétylcholine (neuromédiateur du système nerveux), intervient dans la transmission des influx nerveux, et permet d'inhiber la fermeture des paupières de façon répétitive, et incontrôlée. Mais ce traitement ne donne pas de bons résultats chez tous les patients. Le traitement chirurgical (blépharoplastie ou tarsoplastie), est actuellement à l'étude.

Aucun commentaire pour "Blépharospasme"

Commentez l'article "Blépharospasme"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.