Arthropathie neurogène : Traitement

Traitement 

Le traitement de l'arthrite neurogène passe avant tout par une stabilisation de l'articulation concernée.
Certains spécialistes en rhumatologie et en orthopédie préconisent le port d'attelle est d'immobilisation (plâtre, résine) mais nécessitant une surveillance étroite. En effet, les patients ne ressentant pas normalement le phénomène douloureux, risquent de ne pas s'apercevoir d'un éventuel excès de pression dû à une attelle mal adaptée.

Bien entendu, chez les diabétiques la surveillance étroite du pied est susceptible de prévenir la survenue du pied de Charcot. Il est nécessaire de procéder à la décharge du pied pendant au moins huit semaines ce qui est susceptible de prévenir le développement de processus neurogène.

Rarement une intervention chirurgicale de type fusion des articulations est préconisée. Elle concerne les articulations très instables et est susceptible d'améliorer la fonction des articulations concernées. Malheureusement l'évolution se fait parfois dans la pseudarthrose, essentiellement quand cette immobilisation a été insuffisante.

Aucun commentaire pour "Arthropathie neurogène"

Commentez l'article "Arthropathie neurogène"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.