Artériopathie des membres inférieurs : Symptômes

Symptômes 

Apparition d'une claudication artérielle se caractérisant par une douleur à type de crampe qui siège au mollet et qui est déclenchée par l'exercice. Ceci oblige le patient à s'arrêter. Cette douleur disparaît généralement une à trois minutes après l'arrêt de l'effort.Douleurs de décubitus (en position horizontale). Ce type de douleurs traduit une diminution très importante de la vascularisation. Elles apparaissent quelques minutes, quelques heures après que le patient se soit allongé et sont généralement améliorées quand il met ses jambes pendantes en dehors du lit.Quelquefois, l'artériopathie est découverte lors d'une consultation médicale pour autre chose que la douleur. C'est ainsi que l'auscultation des poumons chez un sujet diabétique, fumeur permet de mettre en évidence cette pathologie. Certains bilans faits systématiquement chez un patient (patient ayant présenté un accident vasculaire cérébral, malade cardiaque, etc...) permet également d'orienter le diagnostic vers une artériopathie des membres inférieurs.Plus tardivement, quand il existe des troubles trophiques (atteinte de la peau superficielle et profonde) à type d'ulcère artériel douloureux, il est mis en évidence une artériopathie des membres inférieurs. Dans ce cas, l'ischémie est totale et la peau située autour de l'ulcère est froide, pâle, présente une cyanose (coloration violette), surtout en position debout. Au stade ultime, on constate quelquefois une gangrène correspondant à la destruction totale des tissus intéressés par l'ischémie (absence de circulation sanguine).Chez quelques patients, l'artériopathie des membres inférieurs débute brutalement ou se traduit par un syndrome de Leriche (impuissance).

Physiopathologie 

Il semble exister une relation étroite entre les cellules composant le tissu endothélial (couche de cellules tapissant l'intérieur de l'artère) et les protéines présentes dans le sang et servant à transporter le cholestérol (lipoprotéines : LDL). Interviendrait également une certaine catégorie de globules blancs appelés les monocytes, dont l'adhésion serait favorisée par le cholestérol sur la paroi interne des artères. La pénétration de ceux-ci à l'intérieur de l'intima (tunique interne) de l'artère et leur transformation en une autre catégorie de globules blancs (les macrophages) qui eux, assimileraient les supports de cholestérol (lipoprotéines), constituerait l'étape suivante. Enfin, le processus se terminerait par la transformation de ces éléments en cellules dites spumeuses (aspect de l'écume) à l'origine de l'athérome.

Diagnostic différentiel 

Au premier stade, cette maladie peut être confondue avec un rhumatisme de type arthrose du genou ou de la hanche, une anomalie de la voûte plantaire, une tendinite, etc… À ce stade, l'artériopathie des membres inférieurs peut également être prise pour une sciatique, un rétrécissement du canal lombaire, une faiblesse des membres inférieurs. Enfin, il peut s'agir d'une pathologie d'origine veineuse survenant après phlébite (constitution d'un caillot sanguin dans une veine à l'origine de son inflammation), un syndrome des loges, une endofibrose iliaque.Au stade 2, il peut s'agir d'une atteinte nerveuse diabétique, d'une compression d'une racine nerveuse entraînant une radiculalgie, d'une neuropathie sensorielle périphérique par carence en vitamine B12, par intoxication alcoolique, par intoxication médicamenteuse, de crampes nocturnes, d'une insuffisance veineuse, d'une maladie de Buerger, etc…Au stade 3, c'est-à-dire quand apparaissent les modifications anatomiques (troubles trophiques) de la peau avec ulcères entre autres, l'artériopathie des membres inférieurs peut être confondue avec une pathologie touchant les veines, la microcirculation (petite circulation) ou une atteinte neurologique à type de neuropathie.

Aucun commentaire pour "Artériopathie des membres inférieurs"

Commentez l'article "Artériopathie des membres inférieurs"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.