Apraxie idéomotrice : Symptômes

1

Physiopathologie 

L'apraxie idéomotrice s'associe le plus souvent à une aphasie. L'aphasie est une perte partielle ou totale de la faculté de s'exprimer et de comprendre le langage, qu'il soit parlé ou écrit, malgré l'intégrité anatomique et fonctionnelle des organes de la phonation (langue, larynx) et indépendamment de toute atteinte neurologique d'origine sensorielle (sans difficultés d'audition ou de vue). L'aphasie se caractérise également par le décalage qui existe entre l'idée que le malade veut exprimer et celle qu'il exprime vraiment.

L'apraxie idéomotrice est une apraxie bilatérale c'est-à-dire concernant les deux côtés. Rarement on constate une apraxie idéomotrice de la main gauche.

Les lésions concernent la partie postérieure du lobe pariétal à gauche et du gyrus supra marginalis. Quelquefois on constate une extension plus postérieure vers le girus angulaire plus rarement on constate également des lésions sous corticale.

Quand la lésion concerne le lobe frontal il est possible d'observer ce que l'on appelle l'apraxie d'aimantation qui est considérée par certains neuropsychologues  et neurologues comme l'une des formes cliniques de la main étrangère.

Aucun commentaire pour "Apraxie idéomotrice"

Commentez l'article "Apraxie idéomotrice"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.