Apnée du sommeil : Cause

Cause 

Le syndrome d’apnées obstructives du sommeil représente le type d’apnées du sommeil le plus fréquent. Il est causé par un manque de tonicité des muscles de la langue et de la gorge. Ces derniers obstruent totalement ou partiellement les voies respiratoires et empêchent ainsi la bonne circulation de l’air lors de la respiration.

On retrouve le plus souvent ce type d’apnées du sommeil chez les personnes âgées et/ou en surpoids. Ceci s’explique par le fait que les muscles perdent de leur tonicité au cours du vieillissement et qu’un excès de graisse au niveau du cou engendre une diminution du calibre des voies respiratoires, favorisant l’obstruction de celles-ci.

L’apnée centrale du sommeil est quant à elle causée par un dysfonctionnement du cerveau. Le signal nécessaire aux muscles respiratoires pour effectuer la respiration n’est pas envoyé.

On retrouve généralement ce type d’apnée chez les personnes souffrant d’une pathologie cardiaque (insuffisance cardiaque) ou neurologique (maladie de Parkinson, méningite…). Elles surviennent aussi souvent suite à un AVC ou en cas de surpoids important.

 

Quels sont les facteurs de risque de l’apnée du sommeil ?

Comme cité plus haut, les personnes en surpoids et âgées de plus de 50 ans sont celles chez qui il est le plus fréquent de diagnostiquer une apnée du sommeil. Mais d’autres facteurs de risque existent.

Les facteurs de risque de l’apnée du sommeil sont :

  • Obésité
  • Âge
  • Consommation excessive d’alcool
  • Tabagisme
  • Origine africaine
  • Sexe mâle
  • Diabète de type 2
  • Obstruction nasale
  • Anomalies des voies respiratoires

Prévention 

La prévention de l’apnée du sommeil passera principalement par la prévention du surpoids, premier facteur de risque de l’apnée du sommeil. En effet, le surpoids occasionne une accumulation de graisses autour du cou, diminuant le calibre des voies respiratoire. Cette diminution rend l’obstruction complète de ces voies plus facile.
Une alimentation variée et équilibrée associée à des activités physiques régulières permettent de réguler son poids.

La consommation de tabac doit également être stoppée définitivement, et la consommation d’alcool diminuée au maximum.

La bonne gestion de son diabète de type 2 permet également de réduire les risques d’apnées du sommeil.

Aucun commentaire pour "Apnée du sommeil"

Commentez l'article "Apnée du sommeil"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.