Aphtose de Bednar : Symptômes

1

Physiopathologie 

L'aphtose de Bednar est une variété d'aphtes constitués par des taches jaunes sur le palais, et susceptible d'entraîner à la longue une ulcération (destruction plus ou moins profonde de la muqueuse).

Cette maladie s'observe chez les enfants dans un contexte particulier de traumatisme, de kyste épidermoïde (poche contenant une substance liquide ou solide due à l'enclavement d'une minuscule parcelle d'épiderme dans la couche sous-cutanée de la peau), d'athrepsie appelée également algidité progressive des nouveau-nés correspond à un état de déchéance très importante de l'organisme, et constitue la dernière phase de la dénutrition chez des enfants privés d'apports lactés et âgés de moins de quatre mois. Elle est due à de multiples pathologies, et plus précisément aux diarrhées chroniques (récidivantes et longues). Ceci aboutit à la disparition progressive des réserves graisseuses de l'ensemble de l'organisme, accompagnée d'une déshydratation (perte des liquides) de l'ensemble des organes. Progressivement, les constantes vitales (pouls, température) descendent au-dessous de la normale, avant de conduire à la mort.

Aucun commentaire pour "Aphtose de Bednar"

Commentez l'article "Aphtose de Bednar"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.