Anus : Symptômes

1

Physiologie 

Le stade anal (d'anus), en anglais anal stage, appelé également stade sadique anal, est la deuxième phase de la libido chez l'enfant plus précisément entre deux ans et quatre ans. Cette phase succède au stade oral, et se situe avant le stade phallique.

Selon P. Marchais, il est possible d'avancer que le plaisir sexuel est alors lié de façon très dominante aux fonctions excrétoires. En psychologie, psychanalyse et psychiatrie, le mot stade désigne le phase dans l’évolution de la libido de l’enfant. C'est ainsi que l'on parle de stade oral, sadique-anal (ou anal), phallique et génital.

Pour les psychanalystes d'essence freudienne, la libido est l'énergie vitale qui émane de la sexualité.

Pour Jung et ses successeurs, il s'agit de l'énergie psychique en général.

Physiopathologie 

Les pathologies rencontrées au niveau de l’anus sont (liste non exhaustive):

  • La déficience des sphincters, et du système nerveux les commandant, entraînent l’incontinence anale (impossibilité de retenir les matières fécales dans le rectum).
  • Le prurit anal.
  • La cryptite est l'inflammation d'une crypte de l'anus appelée crypte de Morgagni ou sinus anal. Il s'agit des sillons verticaux qui séparent les colonnes anales.
  • Les hémorroïdes, qui sont des dilatations veineuses de l’anus ou du rectum.
  • Les oxyures sont de petits vers blancs et longs de quelques millimètres, parasites de la partie terminale de l’intestin de l’homme. Ils sont mis en évidence grâce au scotch-test. Cette technique mise au point par Graham, permet de recueillir des oeufs d'oxyures qui ont été pondus sur la marge de l'anus. Elle utilise une bande adhésive transparente, qui sera examinée ensuite au microscope, après avoir collé la bande adhésive sur une lame.
  • La marisque est une petite tuméfaction (grosseur) sur le pourtour de l'anus, enveloppée d'une peau. Ridée et molle, la marisque est indolore et est le résultat d'une hémorroïde qui s'est transformée en ayant perdu son élasticité habituelle.
  • Les fissures anales, nécessitant un traitement spécifique par incision, et drainage.
  • L'abcès de l’anus, qui est une affection relativement fréquente, est un amas de pus situé à l'intérieur d'une cavité constituée autour du rectum, et à partir d'un repli de la paroi ayant pénétré entre les muscles de cette zone anatomique qui permet normalement la fermeture de l'anus (sphincter). Le pus est un exsudat pathologique (provenant d'une maladie), de consistance liquide, trouble, le plus souvent de coloration jaunâtre, contenant des leucocytes (globules blancs) altérés, des débris de cellules de l'organisme, cellule nécrosées (détruites) ou pas, et contenant ou pas des germes (des microbes).
    Les causes de l'abcès anorectal sont relativement multiples. Il peut s'agir d'une inflammation de l'intestin telles qu'une diverticulite, une rectocolite hémorragique ou encore une maladie de Crohn. En dehors de ces pathologies gastro-intestinales, une intervention chirurgicale peut entraîner l'apparition d'un abcès anorectal. Quand l'abcès est superficiel, la palpation permet de mettre en évidence une grosseur (tuméfaction) de coloration rouge et douloureuse. Les abcès profonds peuvent quelquefois être source d'infection de l'ensemble de l'organisme. Ceci se traduit par l'apparition d'une hyperthermie (fièvre), et d'une fatigue (asthénie) plus ou moins importante. En cas d'abcès profond, le toucher rectal révèle la présence d'une boule dont se plaint le patient, et qui est très douloureuse.
  • Il est quelquefois nécessaire de procéder à une rectoscopie, c'est-à-dire à la visualisation de l'intérieur du rectum (en passant par l'anus), en utilisant un tube rigide et une lumière. L'évolution de l'abcès anorectal peut se faire vers l'apparition d'une complication correspondant à la formation spontanée d'une communication de l'abcès avec la peau. Cette communication peut également se faire avec un autre organe comme le vagin ou la vessie par l'intermédiaire d'un conduit par lequel s'écoule le pus. Ce conduit porte le nom de fistule.
    Le traitement de l'abcès anorectal nécessite une petite intervention chirurgicale. Celle-ci a pour but d'ouvrir l'abcès, et d'évacuer le pus en pratiquant une incision suivie d'un drainage.
  • L'exanie (terme issu du latin ex : hors et anus, en anglais exania) désigne de prolapsus du rectum.
  • Le meliena (du grec mélaina : noir), appelé également méléna, désigne l'évacuation par l'anus, de sang noir qui est mélangé à des excréments, adoptant souvent l'aspect du goudron.
  • Les traumatismes de l'anus liés à une relation « sexuelle » anale.
  • La masturbation trop intense de l'anus utilisant des objets trop volumineux entraînant un élargissement et une perturbation du fonctionnement du sphincter anal.
  • Le cancer de l’anus, relativement rare qui se présente comme une lésion qui saigne et guérit mal. Il s’agit essentiellement du cancer du tissu de revêtement (épidermoïde), plus rarement de l’adénocarcinome (cancer du tissu glandulaire). Ce cancer s’accompagne habituellement de ganglions au niveau de l’aine (pli inguinal), et nécessite des séances de radiothérapie associées quelquefois avec une chirurgie destinée à enlever la tumeur quand celle-ci atteint un volume important. Les résultats sont généralement bons, surtout dans les formes localisées.
  • L'hédrocèle (du grec hédra, anus et kêlê : hernie), en anglais hedrocele, est l'hernie des anses intestinales qui sortent par l'anus en repoussant le rectum qui est prolabé (tombé).
  • La plaque muqueuse est une lésion due à la syphilis secondaire, localisée au niveau des muqueuses et de la peau, recouvrant les parties proches de l'orifice comme l'anus, la vulve, ou la bouche. Il s'agit de lésions superficielles, se caractérisant par une érosion du chorion muqueux, c'est-à-dire de la couche profonde de la muqueuse qui est l'ensemble des cellules recouvrant l'intérieur des organes creux en contact avec l'air. Quelquefois la plaque muqueuse, présente une saillie très volumineuse. Chez d'autres patients, on constate une abrasion des papilles donnant un aspect lisse, que l'on nomme plaques fauchées de Fournier. Les lésions sont d'une couleur tirant sur le rouge opalin, c'est-à-dire ayant une teinte laiteuse, des reflets irisés comme la porcelaine opaline. Il s'agit de lésions contagieuses, qui sont quelquefois recouvertes d'un exsudat (liquide qui suinte) proche de ce que l'on peut voir au cours de la diphtérie.
  • La maladie de Letterer-Siwe est une affection de survenue exceptionnelle mais grave, concernant le jeune enfant nourrisson de 6 mois à 2 ans et se caractérisant par un syndrome associant plusieurs symptômes, dont une dermatose (maladie de la peau), et une atteinte polyviscérale (atteinte de plusieurs organes) entre autres.
  • La maladie de Fox et Fordyce.
  • Les malformations congénitales qui atteignent environ 1 personne sur 10 000.
  • L'imperforation anale, est la malformation se caractérisant par l'occlusion complète de l'orifice anal. Ce terme est également utilisé pour désigner quelquefois l'oblitération accidentelle, ou survenant après une intervention chirurgicale. Le mot imperforation, s'applique également à d'autres canaux ou orifices, tels que l'oesophage entre autres.
  • L'aproctie (du grec a : privatif et prôktos : anus) en anglais aproctia, désigne l'absence congénitale d'anus.
  • L'ectro-urie (du grec ektrôô : je fais avorter et oura : queue), en anglais ectrouria, désigne la monstruosité se caractérisant par l'absence de développement de l'extrémité caudale (à l'opposé de la tête) de l'embryon. Ces malformations concernent l'appareil génital et l'appareil urinaire, le rectum, l'anus, et le sacrum. Ces éléments sont soit rudimentaires, soit complètement absents. Les malformations concernent également les deux membres inférieurs, pour lesquels on parle alors d'ectromélie. Les deux membres sont quelquefois soudés entre eux, il s'agit alors d'une sirénomélie.

 

Aucun commentaire pour "Anus"

Commentez l'article "Anus"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.