Anticorps (généralités) : Examen médical

1

Technique médicale 

Le terme sérodiagnostic désigne la méthode diagnostique qui utilise la recherche d'anticorps à l'intérieur du sérum, c'est-à-dire la partie liquide du sang, chez un patient. La mise en évidence de ces anticorps, est le résultat d'un contact préalable avec un antigène, le plus souvent de nature infectieuse. Il peut s'agir d'un virus, d'une bactérie, ou encore d'un parasite, voire d'un champignon

Le terme séropositivité qualifie l'état de réaction immunitaire qui est le résultat de ce contact préalable avec l'antigène. Autrement dit, la séropositivité est l'état d'un patient dont le sérum contient des anticorps qui sont dirigés contre un antigène le plus souvent de nature infectieuse. Il est clair que l'utilisation actuellement restreinte du terme de séropositivité, réservé à l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (SIDA) n'est pas fondé, ni justifié.

  • Quand le taux d'anticorps est élevé, lors de deux prélèvements successifs il est possible d'avancer que l'affection est en train d'évoluer.
  • Quand le taux d'anticorps est stable, il est possible de dire que le patient a eu une maladie dans le passé et qu'il est immunisé contre les germes responsables de cette pathologie.
  • Quand le taux d'anticorps est nul, il est possible d'avancer que le sujet concerné n'a pas encore eu cette maladie, et n'est donc pas protégé contre elle, c'est-à-dire immunisé.

Il est possible d'affirmer un diagnostic en dosant simplement la quantité anticorps produits au début d'une maladie infectieuse. Le plus souvent ces anticorps, qui sont de type IgM, disparaissent assez rapidement alors que les anticorps plus tardifs de type IgG, quant à eux, persistent.

Le terme sérologie (latin sérum : petit-lait et du grec logos : discours), (en anglais serology) désigne l'étude des sérums, et de leurs différentes propriétés. Ce terme désigne également, l'étude des modifications que présente le sérum à cause d'une pathologie.

Le terme séro-épidémiologie, (anglais semepidemiology) désigne l'étude des maladies et leur diffusion en rapport avec la recherche des réactions immunologiques de la partie liquidienne du sang (le sérum).

Le terme sérologique désigne tout ce qui est en rapport avec la sérologie. C'est ainsi que l'on parle de guérison sérologique pour désigner une guérison qui est contrôlée, et au cours de laquelle on remarque la disparition des modifications qui sont dues à une maladie préexistante, les modifications surviennent à l'intérieur du sérum d'un individu qui n'est plus malade.

Le terme sérofibrineux (en anglais seroflbrinous), désigne le composé constitué de sérosité de fibrine (variété de protéines contenues le sérum sanguin) tel qu'il est rencontré au cours de certaines maladies comme la pleurésie par exemple.

Le terme sérofloculation (en anglais serofloculation) désigne la formation de flocons à l'intérieur du sérum sanguin. Le diagnostic de certaines maladies parasitaires est possible grâce à la sérofloculation.

Le terme sérogroupe désigne l'ensemble de plusieurs sérotypes qui possèdent chacun en commun un composant caractéristique.

 

Aucun commentaire pour "Anticorps (généralités)"

Commentez l'article "Anticorps (généralités)"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.