Anticorps antinucléaire : Examen médical

1

Examen médical 

L'immunofluorescence indirecte (qui est une technique de laboratoire) permet de mettre en évidence les anticorps antinucléaires.

Cette méthode de laboratoire utilise des anticorps rendus fluorescents (fluorescéine) afin de détecter la présence de diverses substances.

Pour cela, un antigène ou un anticorps déterminé, est conjugué à ce colorant ce qui permet, lors de l'examen au microscope et par utilisation d'une lumière ultraviolette, de détecter sa présence et ainsi de localiser sa fixation avec l'antigène qui lui correspond dans les cellules, ou tout autre produit biologique.

Ceci permet de poser précisément le diagnostic de la maladie en cause. Pour cela, le sérum (partie liquidienne du sang) du patient est déposé sur un frottis (goutte déposée sur une lame de sang puis étalée en une couche mince). Les anticorps qui sont retenus par les noyaux des cellules vont être révélés par un réactif marqué avec de la fluorescéine (colorant). Le reste de l'analyse a pour but de déterminer avec précision vers quelle partie spécifique du noyau des cellules les anticorps sont dirigés.

Aucun commentaire pour "Anticorps antinucléaire"

Commentez l'article "Anticorps antinucléaire"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.