Ankylose : Cause

Cause 

Les causes de l'ankylose sont :

  • L'arthrose : maladie dégénérative articulaire, se caractérisant par l'altération d'une articulation que l'on qualifie soit d'idiopathique c'est-à-dire dont on ne trouve pas la cause (on parle également d'arthrose primitive), soit de secondaire c'est-à-dire dont on peut identifier la cause. L'arthrose s'accompagne d'une lésion des articulations avec une ankylose plus ou moins importante selon la gravité, sans inflammation, se traduisant anatomiquement par la destruction du cartilage, et la production de tissu osseux supplémentaire sous forme d'ostéophytes, ou de chondrostomes. L'arthrite, est le nom donné aux affections inflammatoires aiguës ou chroniques qui touchent les articulations. Quand une seule articulation est atteinte, on parle de monoarthrite. Quand deux ou plusieurs articulations sont touchées, il s'agit d'oligoarthrite, puis de polyarthrite. Il existe de nombreuses variétés d'arthrites dont certaines s'accompagnent d'ankylose :
  • La polyarthrite chronique rhumatismale : le plus fréquent des rhumatismes inflammatoires chroniques, appelé également polyarthrite rhumatoïde (PR), arthrite déformante, ou polyarthrite chronique évolutive, dont l'origine n'est pas connue avec précision, mais qui appartient à une variété de maladies auto-immunes (le malade fabrique des anticorps contre ses propres constituants). Elle touche environ 0,5% de la population (la femme 4 fois plus souvent que l'homme), et survient essentiellement entre 35 et 55 ans. Cette pathologie est source d'inflammation de la membrane synoviale (membrane tapissant l'intérieur des articulations), et aboutit à la destruction progressive de l'os et du cartilage qui survient précocement au cours des premières années. Les zones situées en dehors de l'articulation ne sont pas indemnes de lésions (ligaments, tendons, coeur, vaisseaux, muscles, poumon, foie).
  • Le rhumatisme psoriasique : mis en évidence par Besnier et Bourdillon en 1888 (en anglais arthropathic psoriasis), appelé également psoriasis arthropathique, ou rhumatisme chronique, est susceptible de frapper les adultes atteints d'un psoriasis le plus souvent sévère et étendu. Il peut prendre plusieurs aspects :
    • La polyarthrite déformante (inflammation de plusieurs articulations) des doigts.
    • Le rhumatisme axial se traduisant par une inflammation de la colonne vertébrale, et plus particulièrement des articulations entre le sacrum et les deux os iliaques formant le bassin (on parle alors de spondylarthropathie).
    • La main figée (en anglais frozen hand) : attitude constante de la main associée à une contracture des doigts. Les doigts sont en extension (doigts tendus) et serrés les uns contre les autres.

Forum : discussions concernant "Ankylose"

  • bonjour je souffre du signe de babinski , on vient de mettre un nom sur le le problème de souffrance qui depuis l age de 4 ans est présent , j 'ai 46 ans et la moitié de mon corp est douloureux avec une intensité du mal en cas de fatigue , de stress .... pouvez vous m'aider ? il y a t il des traitements , je suis...

  • Bonjour,

    Il y a environ 15 ans (J'avais environ 20 ans), je montais les marches dans l'autobus et je suis tombée dans l'allée, incapable de me relever pendant 1-2 minutes à cause d'une immense faiblesse aux jambes. Je resta donc assise au sol, et après un moment je fini par me relever avec faiblesse. Voilà...

  • Bonjour je me présente je suis un homme de50 ans et 97 kg.
    Jusqu’au jour d’une chute d’echelle de 2.50 t je n’avais aucune gène à la marche, mon passe temps était le jardinage, le bricolage, les grandes marches à pieds dans Paris.
    J’ai vu plusieurs médecins, leurs avis divergent. J’aurais souhaité...

Lancez une discussion sur le forum

Aucun commentaire pour "Ankylose"

Commentez l'article "Ankylose"