Anguillulose : Symptômes

Symptômes 

Les symptômes d'une anguillulose sont :

  • Symptômes quelquefois absents ou bien ne correspondent pas à une parasitose.
  • La pénétration de la larve à l'intérieur de l'organisme se fait par la peau, c'est la raison pour laquelle on constate, chez les patients, la présence d'un érythème (coloration rouge), et des pétéchies au point de pénétration de la larve, qui sont des petites taches cutanées de coloration rouge tirant sur le violet, et dues à une infiltration (pénétration de sang sous la peau). Cette pénétration transcutanée peut être source d'épisodes d'urticaire et de prurit (démangeaisons).
  • L'apparition de cordon sous la peau est le résultat de la migration des larves à ce niveau. La progression se fait à raison de plusieurs centimètres par jour d'où le nom de larva currens. Les cordons ne forment pas une ligne continue, mais au contraire discontinue. Ils sont localisés autour de l'anus, dans la région lombaire, ou au niveau de l'abdomen.

Les autres symptômes sont :

  • Une toux liée à l'atteinte pulmonaire.
  • Une dyspnée (difficulté à respirer) due à l'atteinte des poumons.
  • Des douleurs diverses plus particulièrement abdominales.
  • Des brûlures épigastriques (situées au-dessus de l'ombilic).
  • Des diarrhées à répétition se caractérisant par une perte de morceaux d'aliments qui ne sont pas digérés, et par la présence d'une grande quantité d'eau.
  • L'anguillulose disséminée qui survient chez les patients immunodéprimés, se caractérise par la survenue de diarrhées très importantes, une inflammation des méninges, la présence de bactéries Gram négatif dans le sang (septicémie). Ces germes sont transportés par les vers.
  •  

Physiopathologie 

Une anguillulose se caractérise par une diarrhée survenant par intermittence, accompagnée de douleurs abdominales et une augmentation du nombre des éosinophiles (variété de globules blancs), ainsi qu'une anémie (peu nette).

Chez certains patients on constate une hyper éosinophilie (augmentation du nombre des éosinophiles dans le sang), essentiellement au cours du stade d'invasion ou au cours de celui de réinfestation (quand le patient se réinfeste par ses propres larves).

Aucun commentaire pour "Anguillulose"

Commentez l'article "Anguillulose"