Angiocardiopneumographie : Examen médical

1

Technique médicale 

L'angiocardiopneumographie est l'enregistrement obtenu à une cadence rapide d'un ensemble de radiographies successives des cavités du coeur et des gros vaisseaux, ceci après l'injection, dans les veines ou directement dans les cavités cardiaques droites, d'un produit opaque aux rayons X.

L'injection est obtenue grâce à l'introduction d'une sonde spéciale dans une veine. La visualisation sélective d'une partie seulement d'un ventricule, ou d'une oreillette, est l'angiocardiographie sélective. Il peut s'agir également d'une partie de l'artère pulmonaire, ou de l'aorte. Actuellement, on pratique la ciné-angiocardiographie (en anglais cineangiocardiography), appelée également cinécardio-angiographie ou ciné-angioventriculographie. La visualisation plus précise d'une cavité avec le même type d'appareils est la ciné-ventriculographie.

L'image obtenue par angiocardiographie est appelée angiocardiogramme (en anglais : angiocardiogram). La visualisation de l'oreillette et du ventricule droits ainsi que celle de l'artère pulmonaire est le dextro-angiocardiogramme. Le cliché montrant l'oreillette et le ventricule gauche avec l'aorte, est le lévo-angiocardiogramme. Le sériographe (en anglais seriograph) est l'appareil qui permet d'obtenir une série de clichés radiographiques à une cadence relativement rapide de plusieurs clichés à la seconde.

Aucun commentaire pour "Angiocardiopneumographie"

Commentez l'article "Angiocardiopneumographie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.