Andropause : Traitement

1

Traitement 

Il existe des contre-indications à un apport de testostérone, ce sont :

  • Des problèmes psychiatriques graves
  • Un cancer du sein
  • Un cancer de la prostate
  • Un adénome de la prostate
  • Une apnée du sommeil
  • Des troubles respiratoires importants
  • Une pathologie évolutive
  • Des pathologies susceptibles d'atteindre l'appareil locomoteur à type de tendinite ou d'hypertrophie musculaire (excès de volume musculaire) doivent être recherchées avant tout traitement car elles contre-indiquent un traitement substitutif.
    Celui-ci ne doit pas se faire sans raison. Il faut qu'il existe des symptômes (sexualité) ainsi qu'une testostéronémie inférieure à 2,5 à 3 nanogrammes par ml.Son but est de contrebalancer le déclin lié à l'âge et de restaurer la libido (énergie vitale qui émane de la sexualité) ainsi qu'une activité sexuelle satisfaisante mais également une sensation de bien-être. L'utilisation de traitement substitutif (apport de testostérone sous forme médicamenteuse) ne semble pas devoir affecter le foie. Pour cette raison, la surveillance hépatique (échographie, analyse) ne semble pas nécessaire.
    La surveillance prostatique rigoureuse et méthodique en cas de traitement à base d'androgènes se fait par le toucher rectal et par la détermination du PSA (prostate specific antigen) tous les six mois à un an. Cette surveillance est nécessaire car il n'existe pas d'études effectuées à long terme qui montre l'absence de danger d'un traitement à base d'androgènes sur une longue période.

    Méthodes thérapeutiques

​Actuellement, l'apport de testostérone se fait sous forme d'injections intramusculaires peu confortables. Il semble que la mise au point d'un patch qui permettra la diffusion de la testostérone à travers la peau, plus confortable que les injections intramusculaires, verra le jour assez rapidement.

Sont actuellement utilisés pour la testostérone injectable : Endocardyl, pour la testostérone absorbable par voie orale : testostérone undécanoate, pour la testostérone par voie percutanée (à travers la peau) : Androstanolone.

 

Bénéfices de l'androgénothérapie :

  • stimulation de la libido et rétalissement d'une fonction sexuelle normale
  • amélioration des foncions cognitives
  • amélioration du bien-être physique et psychique
  • augmentation de la masse musculaire et de la masse maigre
  • prévention de l'ostéoporose
  • réduction de certains facteurs de risques cardio-vasculaires par diminution de la graisse viscérale, amélioration de la sensibilité à l'insuline et rétablissement d'un équilibre lipidique favorable.

Effets secondaires 

Ils sont liés aux effets du traitement par substitution androgénique :

  • Risque de polyglobulie donc augmentation du risque de thromboses
  • Aggravation possible d'une gynécomastie préexistante
  • Aggravation possible d'un syndrome d'apnée du sommeil
  • Possible stimulation d'un adénocarcinome prostatique pré-existant (non induit par le traitement donc !) mais méconnu.

Aucun commentaire pour "Andropause"

Commentez l'article "Andropause"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.