Amibe, amibiase : Cause

1

Prévention 

Il est nécessaire de prévenir les voyageurs à destination de certains pays à risque, de ne consommer que de l'eau provenant de bouteilles hermétiquement fermées, et de bien nettoyer les aliments quand cela est possible.

En effet, les kystes amibiens se retrouvent dans l'eau, les fruits ou les légumes.

Quand l'amibe, ou plus précisément son kyste, est ingéré, il atteint le gros intestin et s'y installe.

Chez l'individu sans antécédent de ce type, il repose à la surface de la muqueuse intestinale et de ce fait, le sujet ne ressent aucun signe. Cependant, ses matières fécales contiennent les kystes amibiens, qui vont pouvoir contaminer d'autres personnes.

Lors d'un deuxième épisode, l'amibe s'implante dans la paroi du gros intestin, prémices aux premiers symptômes de l'amibiase proprement dite.

La prévention consiste à observer des règles d'hygiène alimentaire :

  • Consommer de l'eau minérale en bouteille encapsulée.
  • Manger des fruits et des légumes nettoyés avec de l'eau bouillie ou après passage au chlore.
  • Surveillance des piscines par l'élimination des matières organiques.
  • Renouvellement de l'eau des piscines (10 % par jour).
  • Nettoyages fréquents des bords et du fond de la piscine.
  • Surveillance des piscines : quantité suffisante de chlore (> 0,5 mg par litre), contrôle du pH, de la température, de l'ensoleillement. (en France, la valeur réglementaire concernant le taux de chlore actif dans les piscines est de 0,2 à 0,5 mg par litre).

Aucun commentaire pour "Amibe, amibiase"

Commentez l'article "Amibe, amibiase"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.