Alzheimer (l'essentiel à connaître)

Définition 

La maladie d'Alzheimer est la forme de démence la plus fréquente.  Elle se caractérise par un début insidieux et une évolution progressive (voir la vidéo sur la maladie d'Alzheimer).

Classification 

On peut considérer que la maladie d'Alzheimer comprend trois phases. Tout d'abord, la phase de début, puis la phase d'état, et enfin la phase terminale.

  • La phase de début : comprend les premières difficultés, peu importantes et dont l'intensité est variable. Parfois rapporté à l'âge du patient, ou encore le stress, voire une fatigue passagère. Au début, on constate avant tout, des troubles de la mémoire (voir la vidéo) concernant les faits récents, puis des difficultés, voire même une incapacité, pour apprendre de nouvelles choses. Apparaissent ensuite, des difficultés pour effectuer certains gestes de la vie courante, et des difficultés à assumer de nouvelles situations. Le début de la maladie d'Alzheimer est d'autant plus difficile à diagnostiquer, que la patiente ou le patient, est conscient de son état à ce moment-là, et a donc tendance à masquer les difficultés à son entourage. D'autre part, étant donné que le patient est conscient de ses troubles, cela aboutit à une forme de dépression, que l'on appelle dépression réactionnelle, qui elle aussi gêne le plus souvent la mise en place du diagnostic au départ.
  • La phase d'état : apparaît au bout de plusieurs mois, progressivement. Elle comprend des troubles de la mémoire, tout d'abord des faits récents, la personne ne retrouve pas les souvenirs proches même si on l'aide, et ensuite des faits anciens. Les souvenirs s'effacent dans l'ordre inverse, de l'ordre chronologique. Ceci explique par exemple que les souvenirs concernant l'enfance du patient sont conservés relativement longtemps. Le plus souvent les patients se souviennent des bribes de souvenirs anciens, mais le contexte de leurs souvenirs n'est pas bon. Parfois même les patients revivent comme présents des souvenirs anciens. Le deuxième symptôme de la phase d'état est la désorientation temporospatiale, c'est-à-dire dans le temps et dans l'espace. Ce symptôme est constant au cours de la deuxième phase, ou phase d'état de la maladie d'Alzheimer. Apparaissent ensuite, des troubles du jugement et du raisonnement, avec en particulier des difficultés, et ensuite des incapacités, à calculer ce qui rend impossible la gestion pécuniaire (de l'argent). L’adaptation et la critique sont absentes, confrontées à un danger. Par exemple l'utilisation du gaz, ou la traversée des rues, sont impossibles ou très difficiles. Progressivement, apparaissent de l'agressivité, de l'agitation, et des accès de colère. Au contraire, certains patients ont une apathie, c'est-à-dire une indifférence à toute chose, et une inversion de leur cycle veille-sommeil, généralement. Puis apparaît le syndrome que l'on appelle aphasie-apraxie-agnosie. Ce syndrome, est le plus souvent caractéristique de la maladie d'Alzheimer surtout quand il est isolé, et qu’il n'existe pas d'autres symptômes neurologiques.
    • L'aphasie se définit par le manque de mots, au départ, suivi par la diminution progressive du vocabulaire, associée ou pas à des troubles de la compréhension, entraînant une pauvreté du discours, et une incohérence aboutissant quelquefois à l'absence totale de discours, c'est-à-dire que le patient ne parle plus (mutisme total). 
    • L’apraxie désigne les troubles des apraxies, c'est-à-dire les difficultés à faire des gestes ce qui a une répercussion en matière d'alimentation, d'habillage, de toilette, aboutissant à une dépendance de plus en plus importante du patient vis-à-vis de son entourage. ​
    • L'agnosie est la non-reconnaissance des lieux et des objets usuels, et la non-reconnaissance des visages de sa famille, voire quelquefois de son propre visage quand le patient se regarde dans un miroir, ce qui aboutit évidemment à une certaine forme d'angoisse. Les derniers symptômes apparaissant à la phase d'état, est la perturbation des mouvements, qui se caractérise par ce que l'on appelle une hyperactivité, c'est-à-dire une accentuation de l'activité aboutissant à des déambulations que l'entourage ne comprend pas, et qui sont incessants avec une démarche hésitante, et une coordination diminuée des gestes. Parfois le sujet va jusqu'à perdre la capacité de marcher, quand il reste allongé par exemple plusieurs semaines. La rééducation dans ce cas est particulièrement difficile.
  • La phase terminale : se caractérise par une aggravation qui survient progressivement, de l'ensemble des troubles décrits précédemment, ce qui aboutit à une dépendance totale, et surtout à une communication qui est devenue impossible. La dramatisation aboutit à l'apparition de complications qui entraînent quelquefois le décès du patient. Tous les signes dont nous venons de parler sont variables, d'un patient à l'autre, il en est de même de l'évolution.

1 commentaire pour "Alzheimer (l'essentiel à connaître)"

Portrait de isabelle383
J'aime 0

Information très intéressante. Vous pouvez visiter le site web gratuit www.jerestechezmoi.com pour des informations et conseils sur le maintien à domicile des personnes âgées fragiles

Commentez l'article "Alzheimer (l'essentiel à connaître)"