Alimentation du nourrisson

Définition 

La diversification alimentaire consiste à passer de la nourriture uniquement à base de lait, depuis la naissance, à des produits contenant du lait, pour aboutir à une alimentation variée à base de céréales, légumes, de fruits, de viande, de poisson etc. Il s'agit du passage progressif d'un régime à un autre, s'effectuant aux environs du cinquième mois, époque où le système digestif du bébé est suffisamment développé pour recevoir une nourriture plus variée. Suivant les individus, la diversification peut prendre 3 ou 4 mois, parfois plus. Certains bébés nécessitent un temps d'adaptation plus long.

L'introduction d'aliments nouveaux peut constituer pour le bébé un réel danger. L'apparition d'un vomissement, d'une diarrhée ou d'une crise d'urticaire traduit parfois la survenue d'une allergie à un nouvel aliment que l'enfant ne connaissait pas auparavant : il est alors souhaitable de demander l'avis d'un médecin. Il faut profiter de la diversification alimentaire pour éduquer le coût de l'enfant (à ce propos, le sel et le sucre sont d'aucune utilité à cet âge).

A partir de l'âge de cinq mois, on commencera par l'abandon progressif du lait en tant que tel, pour passer aux aliments lactés comme le fromage frais et les yaourts par exemple.
L'introduction des fruits et des légumes verts en purée très fine se fera jusqu'à sept mois. Progressivement, cette purée contiendra de plus en plus de morceaux volumineux. Si l'enfant l'accepte, on peut lui proposer des purées de légumes faites avec une seule variété de légume à la fois.

Les céréales se présentent sous la forme de farine diastasée (prédigérée car soumise à un processus enzymatique), instantanée mais sans sucre. Elles seront données à raison d'une seule bouillie quotidienne, de plus en plus épaisse.

La pomme de terre, sous forme de petit potage, sera introduite aux environs de dix mois

Les protéines issues de la viande, du poisson et du jaune d'œuf peuvent commencer à être données à partir du 6ème mois en petites quantités, soit environ 5 à 7 g à six mois, 10 à 12 g à huit mois, 20 à 30 g à un an, 60 g à deux ans.

Aucun commentaire pour "Alimentation du nourrisson"

Commentez l'article "Alimentation du nourrisson"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.