Acide pyruvique : Symptômes

Physiologie 

A l'intérieur de l'organisme, l'apport d'oxygène en quantité normale, entraîne la transformation de l'acide pyruvique en acide acétique, puis en acétylcoenzyme A. Celui-ci va servir essentiellement à la production d'énergie.

Quand, à l'opposé, l'apport en oxygène est insuffisant, c'est le cas par exemple au cours de l'infarctus du myocarde, d'exercices musculaires intenses, ou encore du collapsus, les réactions précédemment décrites, ont plus de difficultés à se faire. Dans ce cas, une grande quantité d'acide pyruvique est transformé en acide lactique.

Le collapsus cardio-vasculaire, désigne un ensemble de symptômes survenant sur un mode aigu (brutalement), et se caractérisant par une chute de la tension artérielle, une cyanose (coloration bleue violette de la peau et des muqueuses), une tachycardie (diminution du rythme cardiaque), des sueurs froides. Ceci est le plus souvent, le résultat d'une brusque défaillance cardiaque (les battements du coeur ne sont plus efficaces pour éjecter le sang vers les principaux organes).

Aucun commentaire pour "Acide pyruvique"

Commentez l'article "Acide pyruvique"