Acétonémie : Évolution

Complications de la maladie 

Le diabète se caractérise par un manque ou une mauvaise utilisation de l'insuline dans le sang, secondaire à un déficit de fabrication de cette hormone par le pancréas.

Cette maladie débute brutalement et si elle n'est pas traitée, elle aboutit à une autre maladie appelée l'acidocétose.

L'acidocétose correspond à une élévation excessive de l'acidité du sang due à une accumulation d'éléments appelés corps cétoniques. Ces corps cétoniques sont des produits chimiques : l'acétone, l'acide béta-oxydobutyrique et l'acide diacétique.

L'acidocétose s'observe quand des individus restent une longue période sans s'alimenter.

Elle est observée également lorsqu'il existe des vomissements importants et prolongés. Dans le cas du diabète insulinodépendant, c'est-à-dire lorsque le malade nécessite de l'insuline pour rééquilibrer son diabète, l'acidocétose correspond à une complication du diabète sucré, qui se caractérise par le fait que le glucose (sucre) ne rentre pas, ou mal, dans les cellules où il est nécessaire. Les cellules vont devoir utiliser d'autres constituants comme combustible pour fonctionner. Elles s'orientent alors vers les acides gras qui sont les éléments de base des corps gras contenus dans le sang, mais dont la dégradation va entraîner la formation d'autres éléments chimiques qui vont alors s'accumuler dans le sang : les corps cétoniques.

Dans les cas les plus graves on constate :

  • Une déshydratation, accompagnée d'une respiration accélérée (respiration de Kussmaul et Kien).
  • L'accélération de la respiration permet l'élimination du gaz carbonique accumulé dans l'organisme, source d'acidité sanguine.
  • Coma secondaire à l'accumulation trop importante de corps acides dans l'organisme qui ne peut plus faire front.

Aucun commentaire pour "Acétonémie"

Commentez l'article "Acétonémie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.