Un virus changeant

Les virus de la grippe ou virus influenza appartiennent à la famille des orthomyxovirus. Il en existe plusieurs types (virus influenza A, B et C).

Les virus grippaux A et B sont responsables de la majorité des épidémies humaines. Ils comportent deux types de protéines de surface : l’hémagglutinine (pouvoir infectieux du virus) et la neuraminidase (diffusion du virus).
La structure des virus grippaux se modifie continuellement. Les mutations des gènes viraux se traduisent notamment par l’altération de ses protéines de surface (notamment l’hémagglutinine), reconnues par le système immunitaire de l’hôte infecté. Si les modifications antigéniques sont mineures (glissement antigénique), le nouveau virus reste proche du précédent. Mais l'accumulation de modifications mineures aboutit à ce que le virus ne soit plus reconnu par le système immunitaire. C’est pour cette raison qu’il faut modifier chaque année la composition du vaccin grippal.
La progressivité des modifications antigéniques se traduit en général par des mutations mineures ou de moyenne importance. Les virus de type A peuvent en outre subir des modifications majeures (cassure antigénique), si radicales qu’elles produisent un virus très différent. Ce phénomène, qui survient approximativement tous les 30 ans, peut déclencher une pandémie.

Image: 
Un virus changeant

Aucun commentaire pour "Un virus changeant"

Commentez l'article "Un virus changeant"

Exprimez vous !